Algérie: Automobile - Le gouvernement endosse deux projets de décrets exécutifs

Alger — Le gouvernement a endossé mercredi, lors d'une réunion par visioconférence présidée par le Premier ministre, Adelaziz Djerad, deux projets de décrets exécutifs fixant les conditions et les modalités d'exercice de l'activité de construction de véhicules et de concessionnaires de véhicules neufs ainsi que les cahiers des charges y afférents.

Le projet de décret fixant les conditions et les modalités d'exercice de l'activité de construction de véhicules et le cahier des charges y afférent vise à "définir une nouvelle stratégie pour l'industrie de montage de véhicules en rupture avec l'approche rentière adoptée jusque-là, et qui a été préjudiciable aux ressources de l'Etat et aux intérêts des consommateurs", précise un communiqué des services du Premier ministre.

Le projet de décret fixant les conditions et les modalités d'exercice de l'activité de concessionnaires de véhicules neufs et les cahiers des charges y afférents, introduit, pour sa part, "de nouvelles mesures visant à instaurer plus de rigueur dans l'opération d'octroi de l'agrément pour l'exercice de l'activité de concessionnaire notamment celles visant à protéger plus efficacement le consommateur".

Les deux projets de décrets exécutifs ont été présentés par le ministre de l'Industrie lors de cette réunion.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.