Maroc: Allègement du déficit commercial à fin mai

Le déficit commercial du Maroc s'est allégé de 12% à plus de 73,7 milliards de dirhams (MMDH) au cours des cinq premiers mois de l'année en cours, selon l'Office des changes.

Cet allègement s'explique par les baisses respectives accusées par les importations et les exportations de marchandises de 16,9% à 174,58 MMDH et de 20,1% à 100,88 MMDH, précise l'Office des changes dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs à fin mai, notant qu'en glissement trimestriel, la baisse est de 21,5% pour les importations et de 31% pour les exportations.

En revanche, rapporte la MAP, le taux de couverture (TC) a enregistré une perte de 2,3 points à 57,8%, ajoute la même source.

Le recul des importations de biens est due à la baisse des importations de produits finis de consommation (-11,08 MMDH), de biens d'équipement (-10,523 MMDH), de produits énergétiques (-9,263 MMDH), de demi-produits (-7,374 MMDH) et de produits bruts (-2,247 MMDH). En revanche, les achats de produits alimentaires ont augmenté de 5,162 MMDH.

S'agissant des exportations, leur repli fait suite à la diminution des ventes de la quasi-totalité des secteurs, notamment l'automobile (-39,4% à 21,31 MMDH), le textile et cuir (-33,8% à 10,6 MMDH), l'agriculture et l'agro-alimentaire (-6,3% à 29,5 MMDH), l'aéronautique (-14,6% à 6,01 MMDH), les autres extractions minières (-29,6% à 1,18 MMDH), les phosphates et dérivés (-1,6% à 20,58 MMDH), l'électronique et l'électricité (-7,4% à 3,88 MMDH) et autres industries (-20% à 7,81 MMDH).

La balance des échanges de services a affiché un excédent en baisse de 16,3% à 28,71 MMDH, fait savoir l'Office des changes, notant que les exportations et importations de services ont reculé respectivement de 19,4% et 22%.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.