Cote d'Ivoire: Fin de l'isolement d'Abidjan - Le coût du transport Agboville-Abidjan augmente de 50%

Vue du Plateau, le quartier d'affaires d'Abidjan, dans la baie de Cocody.
15 Juillet 2020

L'annonce de la fin de l'isolement du Grand Abidjan a été accueillie avec joie et ferveur à Agboville. Dès 5 heures du matin, ce mercredi 15 juillet 2020, les usagers ont pris d'assaut les gares pour se rendre à Abidjan.

A leur grand étonnement, au lieu de 1000 Fcfa, le coût habituel du transport, les tarifs sont passés à 1500f. Soit une augmentation de 50%.

Il faut faire remarquer que les mesures barrières ont été respectées avec le lavage des mains de chaque passager. Les sièges de 3 places dans les cars ont été ramenés à 2. En d'autres termes, au lieu de 3 personnes, ces sièges de 3 places prennent 2 personnes.

« C'est la joie de me rendre à Abidjan après 4 mois d'isolement. Vous verrez que les choses vont commencer à bouger. Les activités vont connaître un boom pour nous permettre d'atteindre la Tabaski à la fin de ce mois », nous dit Traoré Makoulako.

« Nous sommes au 5e départ et l'affluence ne faiblit pas. Nous sommes prêts à assurer le transport comme d'habitude dans le respect strict des mesures barrières », a indiqué un chef de gare.

Rappelons que les autorités locales ont mis un point d'honneur à faire respecter les mesures barrières pour éviter l'entrée du Covid-19 dans la région.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.