Angola: COVID-19 - Plus de 15.000 personnes soumises au test rapide

Luanda — Sur les 15.139 personnes soumises au test rapide, 590 avec des cas réactifs, ont exprimé la probabilité d?avoir été en contact avec le nouveau coronavirus (COVID-19) en Angola.

Les cas réactifs au test rapide, diagnostiqués dans le cadre de la campagne de dépistage en masse, signifient qu'au moins 4 sur 100 personnes dépistées ont été en contact avec le virus Sars-Cov-2 (Covid-19), selon le secrétaire d'État à la santé publique, Franco Mufinda.

Mettant à jour des données sur le Covid-19, Franco Mufinda a dit que sur 590 personnes réactives au test, 80% ont exprimé la résistance au virus, à travers le système immunologique.

Dans le cadre de la campagne de dépistage en masse, débutée le 6 de ce mois, dans la province de Cuanza Norte, 1.200 personnes, dont des députés et fonctionnaires de l'Assemblée Nationale, ont été testés mardi (14) à Luanda.

Sur ce nombre, 51 personnes ont été réactives au test, dont 42 ont manifesté des résultats IGG (c'est-à-dire le système immunologique a résisté et éliminé le virus de l'organisme), 6 en état actif (IGM) et trois en phase transitoire de la maladie (IGM-IGG).

Le même test a également était soumis à 1.200 employés du Palais de Justice, dont 60 ont été réactifs, soit 51 IGG, cinq IGM et quatre IGM-IGG.

Outre Luanda et Cuanza Norte, la campagne a aussi inclus les provinces de Huíla, Lunda Norte, Bengo, Uíge, Benguela et Cabinda, où en ce moment, 4.800 personnes ont été testées, dont 129 cas réactifs ( IGG et IGM).

Selon le secrétaire d'État, sur les 129 cas réactifs dans ces provinces, 56 personnes sont supposées avoir la maladie active (IGM), tandis que 73 sont IGG.

Sur les 56 personnes IGM, 24 sont de Cuanza Norte, trois de Uíge, le même nombre de Lunda Norte, Huíla, Cabinda et Benguela, alors qu'il n'y a, jusqu'à présent, aucun cas révélé à Malanje et à Namibe.

Face à ce scénario, le responsable a appelé au calme les personnes ayant le résultat IGG et IGM, car ce diagnostic n'est pas encore définitif, c'est juste une présomption ou probabilité d'avoir la maladie.

Il a réaffirmé que le résultat du test sérologique rapide doit être confirmé par l'examen de biologie moléculaire RT-PCR, exhortant les personnes impliquées à attendre le diagnostic final.

La campagne de test rapide en masse vise à examiner le degré de l'immunité des personnes et suivre les cas positifs potentiels de Covid-19 dans les communautés.

Avec la confirmation de 16 nouveaux cas infectés au cours des dernières 24 heures, l'Angola compte 541 cas positifs (dont 475 de transmission locale), 26 décès, 118 guéris et 397 actifs.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.