Angola: COVID-19 - Bié bénéficie de 1000 tests rapides

Cuito (Angola) — Le gouvernorat de Bié a déjà reçu un millier de tests rapides du ministère de la Santé et commencera à être distribués cette semaine dans les neuf communes, a annoncé mercredi, à Cuito, le directeur du bureau local de la santé, João Campos Cacungula.

S'exprimant à l'ouverture de la réunion du Conseil de Direction de ce secteur dans la province, João Campos Cacungula a assuré que les autorités sanitaires commenceront également, cette même semaine, à effectuer des tests sur les citoyens suspects des régions touchées (Luanda et Cazengo, à Cuanza Norte) par la pandémie du covid-19.

Il a également rappelé que les 15 citoyens rentrés en mai dernier du Portugal et du Brésil, résidant dans la province de Bié, avaient été testés négatifs de cette maladie, après l'envoi des échantillons au laboratoire de Luanda.

D'autre part, João Campos Cacungula a informé qu'il y avait, en ce moment, le suivi de 32 citadins, avec une histoire de provenance de lieux contaminés dans le pays, avec un accent sur Luanda, avec 27 d'entre eux mis en quarantaine à domicile et cinq autres en quarantaine institutionnelle.

Par ailleurs, il indique que les autorités locales ont déjà libéré, depuis le début de la pandémie dans le pays, 1.042 personnes qui se trouvaient en quarantaine domiciliaire et 57 en quarantaine institutionnelle.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.