Angola: La campagne antirabique démarre ce mercredi à Huíla

Lubango (Angola) — Environ 60 000 doses de vaccins contre la rage sont disponibles pour vacciner, à partir de ce mercredi, plus de 50 000 animaux de compagnie, dont des chiens, des chats et des singes, a informé le même jour a l'ANGOP, le chef du département provincial des services vétérinaires, Samo Daniel.

La campagne massive se déroulera jusqu'au 29 juillet de cette année, dans les 14 municipalités de la province de Huíla et impliquera 210 techniciens, dans des postes fixes répartis par les administrations communales et les quartiers de la province de Huíla, sur un total de 53 brigades créées.

Lubango va en vacciner un plus grand nombre, 25 000, suivi de Matala (4 500), Chibia (3 500), tandis que Quipungo, Caluquembe et Quilengues ont le chiffre de 2 500 pour chacun.

Il a également noté un certain manque d'intérêt des propriétaires d'animaux pour les emmener à la vaccination, cependant ils prennent conscience seulement quand les chiens qui mordent les gens et ils n'ont pas de certificat de vaccination, malgré la sensibilisation de certaines radios et administrations locales.

«Nous ne voulons pas que des personnes meurent de la rage. Nous devons être conscients que c'est une maladie grave et qu'elle tue, et la seule façon de nous protéger est de les vacciner. Le vaccin dure un an », a-t-il souligné.

S'ils ne sont pas en mesure de faire vacciner les animaux pendant la campagne, a précisé le responsable, les propriétaires peuvent emmener les animaux du lundi au vendredi, de 8 h à 11 h 30, dans les services vétérinaires de chaque commune de la province pour les vacciner gratuitement.

Il a appelé les commissions de quartier à sensibiliser la communauté à affluer dans les administrations les jours de campagne.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.