Sénégal: Rouverture des frontières aériennes - Bilan de la première journée

15 Juillet 2020

Près de quatre mois après avoir fermé ses frontières, le Sénégal a accueilli ses premiers vols. Une décision qui fait suite à la levée des restrictions liées au Covid-19 comme l'état d'urgence et le couvre-feu.

Une reprise des vols qui est strictement encadrée par la mise en place d'un protocole sanitaire au départ et à l'arrivée des passagers.

Le Sénégal a rouvert ses frontières aériennes après quatre mois de fermeture à cause du Covid-19, avec l'arrivée à l'aéroport international de Dakar mercredi à 00H00 (locales et GMT) d'un vol d'Air Algérie, informe le ministère des Transports aériens.

Six autres vols internationaux, au départ et à l'arrivée de la principale plate-forme aéroportuaire sénégalaise, sont prévus mercredi, selon un planning du ministère.

« Je confirme que tout se déroule bien », a annoncé, dans les médias, le directeur des Transports aériens du ministère, Omar Khassimou Dia.

Protocole sanitaire

La reprise des vols internationaux a été accompagnée d'un protocole sanitaire imposant des obligations aux compagnies aériennes volant à destination du Sénégal, selon un document du ministère.

Le passager en partance pour le Sénégal doit par exemple « présenter l'original d'un certificat de test Covid-19 négatif datant de moins de sept jours délivré par un laboratoire agréé » par l'Etat où il a commencé son voyage.

Des vols commerciaux internationaux destinés au rapatriement avaient continué à partir et arriver par intermittence à Dakar après la fermeture des frontières aériennes. Les frontières terrestres et maritimes restent fermées.

Le Sénégal a levé fin juin le couvre-feu et l'état d'urgence instaurés contre le Covid-19 en mars. A ce jour, le ministère de la Santé et de l'Action sociale a décompté quelques 8.300 cas de contamination et 153 décès depuis le 2 mars.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.