Togo: L'Etat en mode prudencia

C'est du moins ce que l'on pouvait comprendre ce jour des réponses apportées à la presse par la Coordination nationale de la gestion de la riposte contre la Covid-19.

Face aux hommes de médias ce mercredi après-midi pour leur 12ème rendez-vous d'explication et d'information, le coordonnateur national de la gestion de cette riposte au Togo, le Médecin Colonel Djibril Mohaman, est revenu sur la méthodologie adoptée par le gouvernement togolais et qui se fonde sur un retour progressif à la normale tout en amenant les populations au respect scrupuleux des mesures barrières éditées par l'exécutif.

« Nous évoluons de manière prudente pour ne pas avoir beaucoup de cas et que nous ne soyons pas en mesure de gérer. Mieux vaut qu'on soit prudent ».

Ce sont là des mots du Coordonnateur national de la riposte qui expliquent longuement la stratégie adoptée par le gouvernement dans la dynamique de la levée progressive des mesures restrictives.

Parlant de ces mesures que le gouvernement togolais s'emploie à lever, il y a celle portant sur la réouverture des lieux de culte. Une réouverture qui se fera de manière progressive à compter du 17 Juillet prochain.

Ainsi, pour que les hommes de média soient au mieux informés de ce qui est fait dans ce sens, à ce jour, ce fut le Directeur des cultes, le Lieutenant-Colonel, Béléï Bédiani, qui était à l'honneur. De ses réponses, sur les lieux de culte qui seront rouverts dès ce 17 Juillet 2020, on comprend qu'ils sont en pleine phase de compilation des listes ensemble avec les leaders religieux.

Une chose est à retenir, sur les plus de 9000 lieux de cultes (musulmans, chrétiens et animistes) existants à travers le pays, il a informé que d'après leurs prévisions, ce sera 1/10 de ces lieux, toutes obédiences confondues, qui seront concernés par cette phase teste ou encore expérimentale.

Aussi bien que les lieux de culte musulmans, que chrétiens, les « couvents sont aussi concernés par cette réouverture partielle », a-t-il rassuré.

En terme de sanction en cas de non-respect des mesures barrières ou de récidive, le Lieutenant-Colonel Béléï, n'a pas exclu des amendes et plus encore une fermeture définitive de ces lieux de culte, surtout pour ceux qui ne seraient pas sur les listes de cette réouverture qui seraient tentés de se faufiler entre les mailles.

D'après les chiffres avancés par le Médecin Colonel Djibril Mohaman, on en est jusqu'à hier Mardi 13 Juillet 2020, à 731 cas confirmés de contamination liée à la Covid-19 au Togo, contre 528 guérisons, et 15 décès.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.