Cote d'Ivoire: Me Anzoumana Siaka (SG de la Fitkd) - «Les derniers changements visent à redynamiser la discipline»

15 Juillet 2020
interview

A quoi répondent les dernières nominations à la tête de la Commission des contentieux et de la réglementation ?

Vous me donnez l'occasion d'expliquer les motivations du président Bamba Cheick Daniel en prenant de telles décisions.

La cellule chargée des études, de la réglementation et de la discipline est notre organe d'arbitrage lors des contentieux et de l'application des dispositions statutaires comme l'exige la loi sur le sport.

Cet organe qui est aussi la Juridiction de première instance en matière disciplinaire était dirigée par Me Niava Jean Jacques qui a cumulé cette fonction avec celle de directeur technique national. Nous avions besoin de décharger Me Niava qui avait trop à faire à la direction technique nationale (Dtn).

Pourquoi maintenant ?

Ces nominations sont faites maintenant parce qu'il n'y avait pas d'autres priorités entre décembre 2019 et février 2020. Le président devait donc prendre le temps de regarder autour de lui et choisir. Et lorsque vous faites le choix des personnes visées, vous devez avoir leur accord avant de prendre les décisions et les annoncer.

Lorsque le président Bamba Cheick Daniel nommait Me Niava à la Dtn le 11 décembre 2019, il n'avait pas encore porté son choix sur quelqu'un. Il fallait prendre le temps pour choisir quelqu'un qui remplit les conditions exigées par les textes réglementaires pour conduire cette commission.

En nommant un président de commission, il devait également nommer un secrétaire tel que stipulé par les textes.

Le Comité exécutif de la fédération avait estimé qu'il ne fallait pas se précipiter, vu qu'il n'y avait pas d'urgence. Il fallait le décharger afin de le rendre plus efficace à la tête de la Dtn. Étant donné que des échéances sportives importantes nous attendent.

Pourquoi avoir attendu jusqu'au 4 juillet pour exécuter une décision prise le 10 juin ?

Le président Bamba Cheick Daniel a pris les décisions le 10 juin 2020. Mais respectueux des mesures portant suspension des activités sportives prises par le ministère des Sports, il s'est abstenu de les rendre officielles jusqu'aux mesures d'allègement arrêtées le 26 juin par la tutelle, permettant une reprise progressive de la pratique du sport.

A partir de là, le bureau directeur était à l'aise pour informer officiellement la communauté des taekwondo in. C'est ainsi que la passation des charges s'est faite le 4 juillet.

Qui sont Me Kouba Gbatty Serge Hermann et Mme Lassissi Yasmine ?

Me Kouba Serge est juriste de formation. Donc il connaît le Droit. En plus, il a été secrétaire de la cette commission lorsque j'étais la tête de cette structure, entre 2009 et 2013.

Il était également dans le groupe de travail de Me Niava de 2013 jusqu'à sa nomination le 10 juin 2020. Il connaît les textes, le fonctionnement des organes, il a participé à des délibérations. Donc il sait ce que c'est, la Cerd.

Quant à Mme Lassissi Yasmine Senami Ayoka, sa nomination respecte une disposition prévue par la loi sur le sport qui nous recommande la promotion du genre dans le développement du sport en Côte d'Ivoire.

Et sur ce sujet, le ministère des Sports en a tenu compte avant de procéder à la délivrance des agréments des fédérations et associations sportives en 2019. L'autre raison est que cette dame est une intellectuelle que nous avons appris à connaître lors de nos assemblées générales.

Ses interventions nous ont toujours apporté un plus dans notre fonctionnement et dans l'exécution de certaines décisions. Elle a du caractère et un esprit de discernement que nous apprécions énormément. Ce sont des atouts qui profiteront à la Commission.

Qu'en est-il des Jeux olympiques qui n'ont pas eu lieu cette année, comme prévu ?

C'est une situation qui n'est pas propre à la Côte d'Ivoire, encore moins au taekwondo ivoirien. Le monde sportif est obligé de s'adapter à ce report. Nous, on l'a compris très tôt si bien que nous avons adapté les préparatifs des JO à la situation.

Au fur et à mesure que les mesures seront assouplies, nous allons revoir notre système de préparation. Tous les pays subissent les affres du Covid-19.

On espère que cette maladie s'éloignera et que nous retrouverons nos habitudes, au niveau sportif, afin que nos 4 athlètes qualifiés se préparent sereinement dans de bonnes conditions.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.