Angola: Approbation du Budget général de l'État revu pour 2020

Luanda — L'Assemblée nationale a approuvé mercredi, en général, la proposition de loi du Budget général de l'État révisé (OGE, sigle en portugais) de 2020, autorisant ainsi son appréciation en commissions spécialisées.

Le projet de loi approuvant l'OGE révisé / 2020 a été approuvé par 133 voix pour des groupes parlementaires du MPLA et du FNLA, 53 abstentions de l'UNITA, CASA-CE et PRS, et aucune voix contre.

Lors des déclarations politiques sur l'OGE révisé, le député Alcides Sakala a déclaré que le groupe parlementaire de l'UNITA s'était abstenu parce qu'il soutenait la nécessité d'une nouvelle approche dans l'élaboration et l'exécution du Budget de l'État.

À son tour, le député Manuel Fernandes a expliqué que le groupe parlementaire de Casa-CE avait également choisi de s'abstenir car, à cause de ce budget revu, l'avenir des familles angolaises s'annonçait difficile, en raison de la perte d'emplois de nombreux citoyens, de l'inexistence d'indicateurs tendant à faire face à cette situation pénible.

Pour le parlementaire Benedito Daniel, du PRS, le budget révisé est austère et on ne peut guère attendre de lui vu le temps qui reste pour terminer l'année.

"Nous comprenons qu'il répondra aux priorités, mais il s'agit d'un budget possible et nécessaire au fonctionnement du pays", a-t-il déclaré.

Le représentant Lucas Ngonda, du FNLA, a reconnu qu'il avait voté pour, bien que de nombreuses questions n'aient pas été abordées dans ce budget.

"C'est le moment pour les Angolais de (... ) défendre la vie contre les menaces conjoncturelles, aggravées par la pandémie de Covid-19", a~t-il justifié son vote.

Pour sa part, la députée Ruth Mendes du groupe parlementaire du MPLA, a souligné qu'elle avait voté en faveur de l'OGE révisé pour avoir reconnu que l'exécutif adoptait une attitude responsable, à un moment où les revenus initialement prévus ont commencé à baisser fortement à cause des effets de la pandémie de Covid-19.

"L'exécutif, en réponse à la situation économique et sociale que connaît le pays, a présenté la proposition de réviser l'OGE 2020, en temps opportun, avec un prix plus conservateur du baril de pétrole (33 $ US), que nous considérons prudent, et pour éviter d'éventuels chocs qui pourraient survenir en cas de nouvelle vague de Covid-19", a-t-elle soutenu.

L'OGE 2020 révisé prévoit des recettes et des dépenses estimées à 13.588.678.595.437 kwanzas.

Le projet de loi a pris en compte le prix de référence de 33 dollars US le baril de pétrole, avec une réduction d'environ 14,9% par rapport à l'OGE / 2020, initialement proposé.

En avril de cette année, le gouvernement angolais avait présenté un ensemble de mesures pour faire face à l'épidémie de Covid-19, qui comprend la révision de l'OGE 2020.

Approuvé par le Parlement en décembre dernier, le Budget général de l'État/2020 prévoyait des dépenses et des revenus d'un montant de 15.875. 610.485. 070 kwanzas.

Le 9 de ce mois, lors des discussions dans les commissions spécialisées, les parlementaires ont donné leur feu vert au rapport qui approuve le diplôme, avec 22 voix pour, aucune contre et cinq abstentions.

La séance de mercredi a eu lieu par système de vidéoconférence, une méthode adoptée par le Parlement en raison de l'épidémie de Covid-19.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.