Togo: Pas d'autre option qu'un mandat d'arrêt

16 Juillet 2020

Me Darius Atsu, l'avocat de l'opposant Agbéyomé Kodjo, a dénoncé jeudi au micro de Victoire FM, la mesure qui frappe son client.

Le leader du MPDD est sous le coup d'un mandat d'arrêt pour avoir refusé de se présenter à la convocation d'un juge récemment.

'C'est un acharnement de plus contre M. Kodjo, mais qui n'entache en rien notre détermination à faire éclater la vérité. On reste concentré pour répondre à l'accusation', a déclaré son conseil.

M.Kodjo, ex-candidat à la présidentielle de février dernier, aurait pris la tangente. Les médias affirment qu'il a pris le maquis.

Pour mener son instruction, et notamment interroger les personnes inculpées, il faut que le juge d'instruction puisse obliger les intéressés à comparaître devant lui.

C'est le but du mandat d'arrêt. Ce dispositif ne s'accompagne pas nécessairement d'une incarcération.

Le mandat d'arrêt cumule les avantages du mandat d'amener (qui permet d'arrêter l'individu et de le conduire devant le juge) et du mandat de dépôt (qui permet de le détenir).

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.