Cote d'Ivoire: Obsèques de Gon Coulibaly - Les populations présentes à Korhogo invitées au respect scrupuleux des mesures barrières contre la COVID-19

16 Juillet 2020

Dans une publication sur sa page Facebook, le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique exhorte les populations présentes à Korhogo au respect scrupuleux des mesures barrières.

Surtout dans la période du jeudi 16 au vendredi 17 juillet 2020, où des ivoiriens effectuent nombreux le déplacement à Korhogo pour rendre un vibrant hommage au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly rappelé à Dieu le 8 juillet dernier à Abidjan.

Conscient que cet événement empreint d'émotions pourrait provoquer la baisse de la garde quant à l'application des mesures barrières contre la COVID-19, le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique appelle à la vigilance.

A cet effet, indique le ministère de la santé et de l'hygiène publique, des équipes du système sanitaire de la région du Poro ont été mobilisées et déployées sur le terrain.

Le lieu pour le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique qui salue l'effort des autorités administratives et sanitaires de la région pour la sensibilisation des communautés contre la Covid-19, et appelle encore une fois les populations présentes actuellement à Korhogo au respect scrupuleux des mesures barrières afin d'éviter que la région soit un foyer de la pandémie.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.