Algérie: Concours national sur les droits de l'enfant - 65 lauréats distingués

Alger — Soixante-cinq (65) lauréats ont été distingués sur les 3000 enfants participant, via un dessin, un chant ou un conte, au concours national sur les droits de l'enfant, lancé juin dernier par l'Organe national de protection et de promotion de l'enfance (ONPPE).

Supervisant la cérémonie de distinction des lauréats, en présence de nombre de ministres, la commissaire nationale pour la protection de l'enfance, Meriem Cherfi a indiqué que ce concours, placé sous le thème "Sois créatif" visait à réaliser le principe de la participation de l'enfant tel que préconisé par la convention internationale sur les droits de l'enfant.

Un principe concrétisé par les réglementations nationales parmi tant d'autres, a-t-elle précisé.

Présente à cette occasion, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouther Krikou a mis l'accent sur la nécessité de coordonner les efforts entre les secteurs et les instances concernées, à l'instar de l'ONPPE, en plus de la société civile afin de mettre un terme à toute forme d'exploitation des enfants dans le travail ou la mendicité, et de sensibiliser les parents à participer à cette démarche.

Dans ce contexte, Mme Krikou a affirmé que la protection de l'enfance était la responsabilité de tout un chacun, particulièrement avec l'évolution technologique.

La ministre a , en outre, souligné l'importance de mettre en relief et de promouvoir les talents de l'enfance et de consolider les capacités de cette catégorie, tout en l'accompagnant, ainsi que le rôle du secteur de la Solidarité nationale en coordination avec tous les acteurs dans la réussite de cette démarche.

A son tour, le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a mis en avant le souci de son secteur de dispenser aux "générations montantes" , un enseignement de qualité dans tous les domaines, à même de faire de l'individu un bon élément productif, instruit, attaché à ses origines et sa culture et ouvert sur modernité, rappelant l'attention toute particulière qu'accorde l'Etat à l'éducation et l'enseignement.

La même responsable a valorisé les efforts des pouvoirs publics et le rôle actif de tous les acteurs et professionnels en Algérie dans leurs démarches de protection et de la promotion de cette frange.

Pour rappel, le concours a été lancé, début juin écoulé, à l'initiative de l'ONPPE en coordination avec l'UNICEF en Algérie, dans le but d'offrir à cette frange l'opportunité d'exprimer ses préoccupations et donner son avis sur les divers sujets qui l'intéresse, à travers le dessin, le chant, l'écriture et le conte.

Media

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.