Algérie: Téléphonie mobile - L'ARPCE rappelle les règles d'usage des cartes SIM/USIM

Alger — L'Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) a rappelé mercredi aux abonnés de la téléphonie mobile les règles d'usage des cartes SIM/USIM afin d'assurer la protection de leurs détenteurs légaux de toute utilisation susceptible de leur porter préjudice.

"La carte SIM/USIM est destinée à l'usage personnel et exclusif de son détenteur légal" et "toute cession de la carte SIM/USIM en dehors des agences et points de vente des opérateurs de la téléphonie mobile, est interdite", souligne l'ARPCE dans un communiqué.

Elle a aussi rappelé qu'"en cas de décès du détenteur légal de la carte SIM/USIM, ses ayant-droit devront se rapprocher d'une agence commerciale ou d'un point de vente de l'opérateur concerné pour résilier le contrat d'abonnement" et qu'"en cas de perte ou de vol de la carte SIM/USIM, l'abonné est tenu de se rapprocher, sans délais, du service client de l'opérateur concerné pour procéder à sa désactivation et se présenter aux services habilités de la sûreté nationale ou de la gendarmerie nationale, selon le cas, pour en faire la déclaration".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.