Ile Maurice: Génie mauricien - On vole même pendant la quarantaine

Un employé d'un bateau de croisière a été arrêté hier, mercredi 15 juillet, à sa sortie du centre de quarantaine Le Récif.

Cet habitant de Grande Rivière Sud Est âgé de 36 ans est accusé d'un vol au préjudice de ses collègues pendant le séjour en quarantaine.

Tout a commencé au début du séjour, pendant une soirée où l'alcool coulait à flots parmi un petit groupe de résidents. A un moment de la soirée, la personne qui avait accueilli les autres dans sa chambre a remarqué que son portefeuille contenant 4 500 dollars (soit environ Rs 180 000) ainsi qu'une bouteille de whisky avaient disparu. Il a donc consigné une déposition au poste de police et a précisé qu'il soupçonnait deux de ses collègues.

Après un interrogatoire, un des suspects a avoué le vol et a été arrêté et traduit devant la justice ce jeudi matin. L'autre suspect a nié son implication.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.