Algérie: Affaire de la vidéo de l'hôpital de Sidi Aissa à M'sila - Deux personnes en détention provisoire et une autre sous contrôle judiciaire

M'sila — Le juge d'instruction près le tribunal de Sidi Aissa (M'sila) a ordonné le placement de deux personnes en détention provisoire, et d'une autre sous contrôle judiciaire, dans le cadre de l'affaire de la vidéo de l'hôpital de Sidi Aissa, diffusée sur le réseau social Facebook et présentant le cadavre d'un homme au service Covid-19.

Ces trois personnes sont poursuivies pour "intrusion dans l'établissement public hospitalier Kouissi Belaiche de la commune de Sidi Aissa et publication de fausses informations sur le réseau social Facebook" mais aussi d' "outrage à corps constitué" et "d'atteinte au respect dû aux morts", a-t-on appris jeudi auprès des services de la sûreté de wilaya.

La même source a révélé que dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes et notamment la diffusion à des fins de propagande, les éléments de la sûreté relevant de la commune de Sidi Aissa ont procédé à l'arrestation de 3 personnes, âgées de 24 et 54 ans impliquées dans cette affaire.

Les investigations ont également permis d'identifier et d'arrêter deux de ses complices alors qu'une troisième personne et toujours en fuite, a-t-on ajouté.

Présentées devant les instances judicaires du tribunal de Sidi Aissa, le juge d'instruction a ordonné le placement de deux personnes en détention provisoire, et d'une autre sous contrôle judiciaire, a-t-on conclu.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.