Gabon: Rose Christiane Raponda prend les rênes de l'exécutif gabonais

Rose Christiane Ossouka Raponda, Premier ministre du Gabon

Au Gabon, un peu à la surprise générale, le président Ali Bongo a nommé par décret Rose Christiane Ossoukaka Raponda au poste de Premier ministre. C'est la toute première femme promue à ce poste, 60 ans après l'indépendance du pays. Qui est cette femme appelée à diriger le gouvernement gabonais dans ce contexte de crise?

Rose Christiane Ossouka Raponda, 56 ans, n'est pas une inconnue au Gabon. Première femme nommée chef du gouvernement, elle était aussi devenue en 2014 la première femme élue maire de Libreville. Les caisses de l'hôtel de ville étaient pleines quand elle a quitté ses fonctions, rappelée au gouvernement par Ali Bongo en janvier 2019 comme ministre de la Défense, poste qu'elle occupait jusqu'à ce jour.

Femme discrète, elle a fait sa première entrée au gouvernement en 2012. Ali Bongo l'avait bombardée ministre du Budget. Un poste justifié, car Rose Christiane Ossouka Raponda est économiste. Elle est diplômée de l'Institut gabonais de l'économie et des finances.

Sa principale mission à la tête du gouvernement va être de relancer l'économie et peut-être de préparer la prochaine élection présidentielle prévue en 2023.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.