Afrique: La Directrice Générale du FMI, Kristalina Georgieva, nomme Ceda Ogada au poste de secrétaire du Fonds monétaire international

document

Washington - Mme Kristalina Georgieva, Directrice Générale du Fonds monétaire international (FMI), a annoncé aujourd'hui son intention de nommer M. Ceda Ogada au poste de secrétaire et directeur du secrétariat du FMI. M. Ogada succède à M. Jianhai Lin, dont le départ à la retraite avait été annoncé [ lien ]. M. Ogada devrait assumer ses nouvelles fonctions le 1er septembre 2020.

« Ceda a ceci de remarquable : son savoir institutionnel, son poids stratégique et intellectuel et son aptitude à diriger des personnes. Son pouvoir rassembleur inégalé, sa profonde compréhension de l'histoire institutionnelle et des principes juridiques du FMI, ainsi que son fort penchant pour le service à autrui, permettront au FMI d'accompagner les pays membres d'une manière encore plus efficace dans ce contexte économique très difficile », a affirmé Mme Georgieva.

M. Ogada a intégré le département juridique du FMI en 1999 et a gravi les échelons pour devenir conseiller juridique adjoint en 2014. Durant ces années, il a travaillé sur pratiquement tous les aspects de la mission du FMI. Il a notamment prodigué des conseils sur la gouvernance de l'institution et ses opérations dans les pays, participé à l'élaboration de politiques et orienté leur mise en œuvre, et fourni une assistance technique aux pays membres. Les principaux projets auxquels il a contribué consistaient à améliorer la politique du FMI face aux questions de gouvernance et de corruption ; s'assurer que le FMI dispose de ressources suffisantes pour les prêts ; réformer la politique de prêts notamment en créant la ligne de crédit modulable et le fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes ; examiner la politique en matière de surveillance et la stratégie de développement des capacités ; et élaborer les politiques en matière de transparence, d'archives et de communication. M. Ogada était très impliqué dans les travaux relatifs à la crise de la zone euro pendant la crise financière mondiale. Plus récemment, il a dirigé les travaux du département juridique en vue de promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans plusieurs pays, notamment en ce qui concerne l'utilisation de financements d'urgence pour lutter contre la crise de COVID-19.

Avant d'entrer en fonction au FMI, M. Ogada a été expert juridique à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement. Précédemment, il exerçait le droit au service d'une clientèle privée aux États-Unis. Il est titulaire d'un doctorat en sciences juridiques de Harvard Law School et d'une licence en histoire de Dartmouth College. M. Ogada est de nationalité kényane.

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: IMF

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.