Guinée Bissau: COVID-Organics - Le président Umaro Sissoco défend son efficacité

« Moi je peux confirmer que beaucoup de gens proches de moi, des médecins d'ailleurs, en ont pris et sont guéris par le Covid-Organics ».

C'est en ces termes que le président de la Guinée Bissau, Umaro Sissoco Embalo, répond à la question de nos confrères de France 24 et TV5 Monde concernant le Tambavy CVO.

Invité de l'émission l'Entretien, le numéro Un bissau-guinéen a défendu l'efficacité de ce remède traditionnel amélioré de l'Institut Malgache des Recherches Appliquées (IMRA).

La Guinée Bissau figure parmi les premiers pays africains à avoir inséré le Covid-Organics dans leur protocole de traitement du Covid-19. Il s'est d'ailleurs chargé de la distribution du Tambavy CVO aux 14 pays de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Umaro Sissoco Embalo met en avant le panafricanisme pour expliquer son choix d'utiliser ce remède traditionnel malgache pour combattre le Coronavirus dans son pays. « Je pense que c'est une question de solidarité africaine, premièrement.

Et deuxièmement, c'est de faire croire aussi que c'est possible en Afrique. Pourquoi pas ce médicament de Madagascar » ?

Une manière à lui de soutenir que la solution peut aussi venir de l'Afrique, et d'appeler les Africains à faire preuve de solidarité pour défendre les résultats des recherches africaines.

Recrudescence. Pour répondre à la question : « Comment expliquer qu'il y a une remontée des cas confirmés si ce médicament marche bien », Umaro Sissoco Embalo d'expliquer que « cela peut arriver ».

« Aux Etats-Unis, ils prennent la Chloroquine et l'Azithromycine mais ça monte », a-t-il déclaré. Il, c'est le président de la Guinée Bissau qui affirme que la recrudescence actuelle des cas confirmés et des décès dus au Coronavirus à Madagascar ne remet pas du tout en cause l'efficacité de ce remède malgache.

Actuellement en visite en France pour un contrôle sanitaire, le numéro Un bissau-guinéen profite de l'occasion pour défendre l'efficacité du Covid-Organics.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.