Cote d'Ivoire: Inhumation du 1er ministre - Le président Faure Gnassingbé et le 1er ministre du Niger aux côtés du couple Ouattara jusqu'à l'ultime séparation

18 Juillet 2020
communiqué de presse

Korhogo, le 17 juillet 2020 - Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, rappelé à Dieu, le 8 juillet dernier à Abidjan, a été inhumé le 17 juillet 2020 à Korhogo dans la stricte intimité familiale.

L'ultime départ du monde des vivants du Chef du gouvernement a été précédé de la prière mortuaire à la grande mosquée, en présence du Président de la République Alassane Ouattara, de hautes personnalités nationales et sous-régionales, de sa famille biologique et de nombreuses personnes.

Jusqu'à l'inhumation du 1er ministre dans le caveau familial, le président Faure Gnassingbé et le 1er ministre du Niger aux côtés du couple Ouattara

Au moment où le command-car des Forces Armées de Côte d'Ivoire (FACI) transportant la dépouille sort de la grande mosquée pour prendre la direction du caveau familial, l'émotion est vive. Une dame, la soixantaine révolue, éclate en sanglots.

La douleur est immense et les pleurs contagieux. Les larmes coulent sur des visages graves. Des jeunes arborant des tricots à l'effigie du défunt scandent "Merci le lion ! Merci AGC ! Korhogo te pleure".

Depuis l'annonce de la disparition d'Amadou Gon Coulibaly, tous les témoignages concordent pour souligner, sa loyauté, sa fidélité, son courage et son engagement indiscutable pour le développement.

Décédé à la tâche, il a été élevé à la dignité de Grand-Croix dans l'Ordre National après l'hommage de la Nation au Palais Présidentiel.

Les cérémonies de 3ème et 7ème jours au stade municipal, dans l'après-midi, ont mis fin aux obsèques d'Amadou Gon Coulibaly.

...

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.