Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - La MONUSCO s'engage dans un projet de jardins potagers pour personnes vulnérables

communiqué de presse

A quelques encablures du centre de Goma, un jardin de 300 mètres carrés environ abrite quelques plates-bandes, à savoir des germoirs pour plants de légumes. C'est là, dans le quartier du Lac Vert, que l'association UVDI (Union des volontaires pour le développement intégral), dont le siège est situé à Kiwanja, dans le territoire de Rutshuru, a décidé d'implanter en février dernier son nouveau projet vert intitulé "Un jardin potager pour chaque ménage".

Il y a plusieurs semaines, Pélagie Uwayo Kabano, ministre provinciale de l'Agriculture du Nord-Kivu, avait approché la MONUSCO par l'intermédiaire du contingent indien INDRDB basé à Himbi (l'un des dix-huit quartiers de Goma) afin de lancer une campagne pour un projet de développement de jardins potagers destinés à l'autosuffisance en légumes des personnes vulnérables, notamment les veuves de guerre, les orphelins et les personnes âgées. Le projet consiste à développer des potagers hors-sol innovants dans différents quartiers de Goma, notamment ceux qui connaissent les sources de revenus les plus faibles.

Dans le cadre de ce projet, un potager hors-sol de conception appropriée, occupant peu d'espace, est réalisé dans l'arrière-cour de maisons où logent quelques familles défavorisées et préalablement sélectionnées en fonction de leur vulnérabilité.

"Une vingtaine de jeunes volontaires nous aident à faire pousser les plantules en sarclant et binant la terre de cette parcelle du quartier du Lac Vert. Le but est de les replanter dans les jardins potagers hors-sol afin que les personnes vulnérables qui en bénéficient puissent manger des légumes frais, notammment des choux, des oignons, des aubergines, des carottes ou encore des épinards", explique Onésime Barianga, coordonnateur de l'association UVDI.

Si ce projet pilote est un succès, d'autres jardins de ménage seront alors lancés à l'intention de nouvelles familles vulnérables des quartiers Mugunga, Himbi, Kyeshero et Ndosho.

Ledit projet "Un jardin potager pour chaque ménage" a été planifié conjointement par le ministère provincial de l'Agriculture, l'association UVDI, le contingent indien du secteur central de la MONUSCO et le bureau de la MONUSCO Goma. Une aide financière de 500 USD a été accordée par la MONUSCO Goma pour la réalisation des dix premiers jardins potagers expérimentaux. Les fonds ont été utilisés pour l'achat de terre fertile, de fumier, pour la conduite de sessions de sensibilisation et la réalisation technique des jardins potagers dans les arrière-cours.

"Le projet, pour lequel nous sommes rassemblés ici, se rapporte à une activité prometteuse et bien circonscrite au profit de personnes vulnérables déjà identifiées. En effet, ce projet de potager de ménage est beau parce que, si le potager est bien entretenu, il pourra bénéficier aux familles non seulement en termes de nourriture mais aussi en termes d'amélioration de la santé. Il met au premier plan l'avantage de manger des produits frais et d'éloigner la malnutrition", a déclaré Elisa Pasini, représentante de la MONUSCO à cette occasion.

Lors de l'inauguration du projet le 15 juillet 2020, Pélagie Uwayo Kabano n'a pas manqué de saluer la contribution de la MONUSCO au projet en appelant à "une coopération accrue pour étendre les bénéfices de ces mini-potagers à d'autres familles défavorisées de la ville".

Pour sa part, le colonel Arun Awasthy, commandant adjoint et chef d'état-major de la brigade du secteur central à Goma, s'est adressé aux bénéficiaires et aux personnes en présence ce jour-là, les félicitant "pour l'achèvement de 60 ans d'indépendance" et a exprimé sa joie d'apporter son "aide au peuple de la RD Congo". Soulignant les principes directeurs du mandat des Nations Unies, il a exprimé "l'engagement des casques bleus à apporter une paix durable dans la région".

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.