Algérie: Les compétences algériennes appelées à adhérer au projet des pôles technologiques

Alger — Le président directeur général du Groupe algérien de l'Université industrielle (relevant du ministère de l'Industrie), Gharib Sifi, a lancé, lundi à Alger, un appel à toutes les compétences algériennes à l'intérieur et à l'extérieur du pays, travailleuses et retraitées, à l'effet d'adhérer aux projets de création de pôles technologiques qui seront réalisés en collaboration entre les secteurs de l'industrie et de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Intervenant lors de la cérémonie de signature de 8 conventions entre l'Université algérienne et nombre de filières industrielles pour créer ces pôles technologiques, M. Sifi a précisé que l'Université industrielle accueillait dans le cadre de la création de ces pôles, toutes les idées et les initiatives devant contribuer à un véritable essor technologique et industriel, grâce auquel l'avenir des générations futures sera garanti.

Il s'agira également de "la mise en place d'une base d'échange numérique entre les deux secteurs, en tant que fenêtre consacrée aux principaux problèmes technologiques dont souffrent les industries, en ce sens que les centres de recherche peuvent proposer des solutions opérationnelles et efficaces à travers l'association des chercheurs et des étudiants", a-t-il dit.

Dans le cadre des projets communs entre les secteurs de l'industrie et de la recherche scientifique, il y'a lieu de citer un projet de réalisation d'une grue par trois groupes industriels, les plans définitifs ayant été finalisés et la réalisation des différentes pièces entamée, a fait savoir le même responsable, ajoutant que le premier modèle industriel de cette grue sera prêt durant les prochains mois.

Il est question également d'élaborer de nouveaux axes portant sur des thèmes de recherches relatifs à la sidérurgie au niveau du complexe.

Lire aussi: Enseignement supérieur-Industrie: 8 conventions pour la création de pôles technologiques

Il a rappelé que la coopération entre les secteurs de l'Industrie et de la recherche scientifique avait été lancée le 1er novembre 2016 à travers la production des premières quantités de ciment pétrolier, acheminées vers les champs de Hassi Messaoud à bord d'une caravane de camions.

Le même responsable a fait savoir que cette expérience réussie entre les différents secteurs avait abouti au lancement du projet de l'université industrielle qui a lancé ses activités fin 2018.

Ce projet, premier du genre, vise à jeter de véritables ponts entre le monde industriel, l'université algérienne et les centre de recherche, a-t-il soutenu. Ledit projet repose sur trois axes principaux, à savoir le développement des compétences, le développement industriel et l'expérience et l'accompagnement.

Avec la propagation du nouveau coronavirus, les efforts des deux secteurs industriel et de la recherche scientifique ont été fédérés, dans un temps record, pour produire le premier modèle industriel de désinfectant Ozone, suggéré par le laboratoire de l'université de Sidi Belabbes.

Le premier modèle industriel de ce désinfectant a été produit au niveau de la SONIPEC pour lutter contre la covid-19.

Pour rappel, huit (08) conventions avaient été signées lundi entre les universités algériennes et nombre de filières industrielles pour la création de pôles technologiques, en collaboration entre le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et celui de l'Industrie.

Les Cinq (05) premières conventions ont été signées entre le groupe algérien de l'université industrielle relevant du ministère de l'Industrie et quelques universités du pays pour la création de pôles technologiques en mécanique avancée, génie pharmaceutique, transformation céréalière,

mécatroniques, outre la céramique et dérivés. Les trois autres conventions concernent l'intelligence artificielle et la veille industrielle, la convention de mesure industrielle de maîtrise des mécanismes de gestion mécanique ainsi qu'une convention portant création d'un pôle spécialisé dans la gestion logistique et l'industrie.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.