Gabon: LINAF - Brice Mbicka Ndjambou justifie les choix marqués par l'arrêt des championnats

21 Juillet 2020

Le président de la Ligue National de Football a récemment livré au cours d'une interview accordée à nos confrères de L'Union , les raisons des décisions prises concernant l'arrêt des championnats de première et deuxième division. Pour Brice Mbicka Ndjambou, la Fédération Gabonaise de Football a pris la décision qui s'imposait.

Les National Foot 1 et 2 ne sont pas allés à leur terme cette saison marquée par la crise sanitaire actuelle, et pour le président de la Linaf, malgré le temps pris pour une réflexion autour d'une possible reprise, les conditions fixées par la Confédération Africaine de Football pour les inscriptions des équipes et qualifications des joueurs en vue des compétitions continentales étaient difficiles à respecter. Du coup, l'arrêt des deux principaux championnats était devenu inéluctable.

En ce qui concerne les deux principales équipes qualifiées pour les joutes continentales, Brice Mbicka Ndjambou a déclaré que c'est l'aspect sportif qui a prévalu dans cette décision prise de désigner Bouenguidi Sport et Mangasport comme prochains représentants du Gabon. « Les acteurs du football auraient souhaité que nous allions au terme de la compétition en jouant toute la phase régulière et les play-off. Malheureusement, le contexte aujourd'hui nous amène à opter pour des choix qui peuvent certes être discutables, mais ces choix sont tels que nous n'avons pas de meilleure issue », a déclaré le président de la Linaf.

Le championnat étant arrêté de manière brutale, les textes ne peuvent donc pas s'appliquer, selon le président de la Linaf. En effet, aucune montée et aucune descente ne s'est faite au terme de cette saison 2019-2020, et pour Brice Mbicka Ndjambou, le contexte actuel en est la cause. De plus, les récompenses prévues pour la fin de saison seront remises d'ici là, étant donné que lesdits récompenses sont inscrites dans le budget de la Linaf, il dit attendre l'exécution de la seconde tranche de la subvention de l'Etat.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X