Cameroun: Frontière Cameroun-Guinée équatoriale - Le mur est tombé.

21 Juillet 2020

Une concertation au plus haut sommet a démarré hier, entre les autorités Camerounaises et Equato-guinéennes. A l'effet de parachever les accords entre les deux parties au sujet du conflit frontalier qui les opposes depuis des années.

Le mur de la honte ne sera plus construit. Sans doute. Initié par la Guinée Equatoriale, il avait pour but de séparer les deux pays. Les travaux sont aux arrêts. Après la rencontre de Yaoundé, c'est autour de Malabo de recevoir une délégation venue de Yaoundé, pour parachever les concertations. Pour Cameroon Tribune, le Cameroun et la Guinée équatoriale sont en « Accord sur la défense et la sécurité ».

A l'initiative des présidents Paul Biya du Cameroun et Teodoro Obiang Mbasogo de Guinée équatoriale, les ministres de la Défense des deux pays vont parapher le document y relatif ce jour à Malabo dans le but de garantir la sécurité à la frontière commune.

Le jour est sans doute bien indiqué, ce mardi 21 Juillet 2020 va rentrer dans l'histoire : « Nous y sommes ! ». Le journal Le quotidien précise au sujet de la Coordination et actions communes en matière de sécurité transfrontalière entre la République de Guinée-Equatoriale et la République du Cameroun. C'est ce jour, 21 juillet 2020 à Malabo que le Cameroun et la Guinée-Equatoriale vont formaliser leur accord de coopération militaire pour non seulement garantir la stabilité à la frontière entre les deux pays mais aussi pour marquer d'un sceau particulier leur engagement commun à préserver la paix...

Joseph Beti Assomo, accompagné notamment de Lejeune Mbella Mbella et du Général de Corps d'Armées René Claude Meka, y conduit depuis hier, 20 juillet et ce jusqu'à ce jour mardi, 21 juillet 2020, une importante délégation à l'effet de panacher les concertations avec la partie Equato-guinéenne...

Il s'agit d'un « mardi seing » comme l'écrit La République presse. Projeté à Yaoundé les 29 et 30 juin 2020, en marge de la concertation entre les officiels camerounais et Equato-guinéens au sujet de la gestion pacifique de leur frontière terrestre commune, l'accord de défense entre le Cameroun et la Guinée-Equatoriale sera signé ce jour par le ministre Equato-guinéen de la Défense Nationale, Leandro Bekale Nkogo et son homologue camerounais, ministre délégué à la Présidence de la République, chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, dont le sens sécuritaire connu se trouve honorablement bonifié, d'un doigté diplomatique hors du commun.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.