Afrique du Nord: Autodétermination du peuple sahraoui - le soutien de l'Irlande est indéfectible

Dublin — Le chef de la diplomatie irlandaise, Simon Coverney, a déclaré à Dublin que le soutien de son pays à l'autodétermination du peuple sahraoui est indéfectible, indiquant que le dossier du Sahara Occidental fera partie des priorités de l'agenda de l'Irlande au Conseil de sécurité.

"Notre position sur la situation au Sahara occidental demeure une position de soutien au processus dirigé par l'ONU et aux efforts du secrétaire général pour parvenir à un règlement politique définitif de cette question. Nous soutenons le droit à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental", a déclaré Simon Coverney dans une réponse écrite à la question du parlementaire irlandais Patrick Costello.

Le MAE irlandais a précisé que la solution au conflit au Sahara Occidental doit être décidée dans le cadre "d'un réel exercice de l'autodétermination".

La réponse de Simon Coverney qui ne souffre d'aucune ambigüité a été transmise au député Costello qui voulait savoir si l'Irlande allait utiliser son adhésion au Conseil de sécurité en 2021 pour appuyer la question sahraouie.

Il a affirmé que cette position restera inchangée lorsque l'Irlande occupera en janvier prochain son siège à l'instance suprême des Nations Unies en tant que membre non permanent, exprimant le soutien de l'Irlande aux efforts visant à faire progresser le processus de règlement dirigé par l'ONU.

Et d'ajouter: "l'approche de l'Irlande au Conseil de sécurité sera éclairée par notre bilan en tant que pays qui a une politique étrangère cohérente, indépendante et fondée sur des principes".

Simon Coverney, a appelé à accélérer la nomination, d'un nouvel émissaire onusien pour le Sahara Occidental pour faire avancer le processus et tirer parti de la dynamique enclenchée par le précédent envoyé personnel, Horst Kohler, avant sa démission en 2019.

Dans ce contexte, Coverney a affirmé que "l'Irlande continuera de soutenir l'important travail de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso)".

Il a rappelé à cet égard la résolution adoptée par le Conseil de sécurité le 30 octobre 2019, prorogeant le mandat de la Mission dune année.

Cette prorogation réaffirme l'engagement du Conseil de sécurité d'aider les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, a-t-il noté.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.