Tunisie: Le pays, pays où les entreprises ont le plus investi dans des solutions technologiques innovantes pendant la crise (OBG)

Tunis — La Tunisie s'est révélée être le pays où les entreprises ont le plus investi dans des solutions technologiques innovantes pendant la crise, selon un sondage mené auprès des PDG en Afrique, par le Think tank, Oxford Business Group (OBG), fin avril 2020 et dont les résultats ont été diffusés dans le rapport du groupe, du mois de juillet 2020.

La Tunisie, qui a accordé une grande importance à la science et à la technologie au cours des dernières années, est bien placée pour s'adapter et répondre aux perturbations causées par la pandémie du coronavirus, constate le nouveau rapport de ce cabinet international d'intelligence économique, réalisé en collaboration avec FIPA- Tunisia (Agence de promotion de l'investissement extérieur.

«En effet, ayant démontré des capacités numériques exceptionnelles, nombre de ses pairs africains ont identifié la Tunisie, comme un berceau de l'innovation pendant la crise », d'après ce document de 30 pages intitulé « Rapport sur la réponse tunisienne au Covid-19 ».

Parmi des exemples d'innovations technologiques pendant la crise, le rapport cite le robot connu sous le nom de Veasense, développé par la start-up tunisienne « Enova Robotics » pour aider en toute sécurité les patients de Covid-19 à l'hôpital Abderrahmen Mami de Tunis. Le robot permet au personnel médical d'effectuer à distance des diagnostics préliminaires et de surveiller les patients sans aucun contact physique.

Le ministère de l'Intérieur a également, acquis le PGuard d'Enova Robotics, un véhicule terrestre robotisé utilisé pour aider à appliquer les règles de verrouillage du pays. Contrôlé à distance par des agents du gouvernement, le robot est équipé de caméras infrarouges et thermiques, un système audio, un suivi GPS et un système de son et lumière qui peuvent être utilisés pour demander des papiers d'identité et émettre des avertissements verbaux.

Un autre exemple de l'application de nouvelles technologies au milieu de la pandémie est le « Corona Bot », une application numérique qui peut fournir des informations et un soutien aux personnes via Facebook. L'application utilise l'intelligence artificielle et a envoyé plus de 200 000 messages à 10 000 personnes.

La pandémie a également, considérablement accéléré la mise en œuvre des systèmes de paiement mobile, constate également, le rapport d'OBG, rappelant qu' «avant l'épidémie, certains acteurs du secteur privé avaient réclamé la suppression des formalités administratives qui avaient freiné l'adoption généralisée des transactions mobiles depuis 2013, mais sans grand succès ».

La crise a créé un besoin urgent de transférer rapidement et en toute sécurité de petites sommes d'argent à un grand nombre de personnes, après le déploiement d'une aide exceptionnelle de 200 dinars, pour 350 000 citoyens à faible revenu.

«Covid-19 a montré l'importance d'embrasser la numérisation et d'améliorer l'infrastructure numérique», a déclaré à OBG, Adnane Ben Halima, vice-président des relations publiques pour la région méditerranéenne de Huawei.

«Ce changement depuis le début de la pandémie s'est accompagné d'une volonté politique et d'un changement de mentalité en faveur de la numérisation. Cela a conduit à une livraison accélérée de projets qui étaient en attente depuis des années, en quelques semaines seulement », a développé le responsable.

La crise a révélé l'importance et le potentiel des entreprises, en aidant à relever bon nombre de défis qui ont émergé, avec des solutions innovantes conçues par des start-ups locales, comme la télémédecine, conclut OBG, dans son rapport.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.