Afrique de l'Ouest: Marché boursier - Les indices BRVM 10 et BRVM C ont terminé la cotation du 17 juillet dans le vert

A la clôture de la cotation du 17 juillet au marché boursier de l'Uemoa, les indices Brvm 10 et Brvm C ont terminé dans le vert en enregistrant des performances respectives de +1,17% et +0,66%.

Selon la « revue hebdomadaire » de Impaxis Securities, ce rebond du vendredi n'est pas parvenu à réorienter la trajectoire hebdomadaire dans laquelle évolue le compartiment actions de la bourse.

« La journée du vendredi 17 juillet a été la séance de cotation la plus dynamique de la semaine », informe Impaxis Securities dans sa « revue hebdomadaire du 13 au 17 juillet 2020.

Selon la Société de gestion et d'intermédiation (Sgi), comparés aux autres séances de la semaine, les indicateurs d'activités du vendredi ont affiché des performances nettement meilleures.

En ce sens, elle indique qu'à la clôture de la cotation du 17 juillet, les indices Brvm 10 et Brvm C ont terminé dans le vert en enregistrant des performances respectives de +1,17% et +0,66%.

Aussi, Impaxis précise dans la foulée que le marché a clôturé sa troisième semaine consécutive en baisse.

En outre, elle explique que l'indice Brvvm-Service Publics a réalisé la seule performance positive de la semaine du fait des valeurs CIE C I (CIEC ; +7,95% à 1290 XOF) et ONATEL B F (ONTBF ; +2,05% à 2990 XOF).

A l'opposé, « le secteur Agriculture enregistre la plus mauvaise performance, tirée principalement par la Société africaine de Plantation d'Hévéas (SPHC ; - 13,64% à 950 XOF) ».

En effet, le document fait savoir que cette dépréciation serait liée à la publication du rapport de l'Association des pays producteurs de caoutchouc naturel (Anrpc) qui décrit une chute de 15,7% de la consommation mondiale de caoutchouc naturel au cours du premier semestre 2020 en raison des mesures de confinement adoptées par les gouvernements pour endiguer la pandémie de la Covid-19.

En conséquence, poursuit-il, le cours du caoutchouc naturel s'est effondré de 12% à 146,5 cents/kg dans le même temps.

Dans le même ordre d'idées, texte souligne que dans son rapport d'activités du T1/2020, la société (SAPH CI) avait anticipé un impact négatif important sur ses activités du second trimestre qui seraient perturbées par la réduction des quantités produites autant que celle des cours de caoutchouc.

« Par ailleurs, sous l'affluence des investisseurs induit par la bonne performance réalisée au titre de l'exercice 2019 par rapport à l'exercice 2018, la valeur CROWN SIEM C I (SEMC ; +18,92% à 220 XOF) maintient sa marche haussière et se hisse pour une seconde fois au premier rang du top cinq de la semaine », confie la Sgi.

Qui dit dans le même sillage que l'activité hebdomadaire a enregistré 313 602 titres transigés pour une valeur totale de 614 802 406 XOF.

« La capitalisation boursière se positionne en légère baisse de 0,53% à 3 925 062 897 721 XOF par rapport à la semaine passée », conclut Impaxis Securities dans sa « revue hebdomadaire.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.