Sénégal: Vol de voitures et le cambriolage - La bande à S. Sow arrêtée à Louga

Louga, a city in the north of Senegal.
21 Juillet 2020

La bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol de voitures et le cambriolage est finalement tombée à Louga. S. Sow et ses présumés complices ont été mis aux arrêts hier avec un arsenal d'armes et d'outils de cambriolage et placés sous mandat de dépôt.

La dernière déclaration de vol du véhicule de la Poste de Louga, immatriculée Dk 8556 Az, dans la nuit du 4 au 5 mai dernier, en pleine période d couvre-feu, a sans doute été l'acte délictuel de trop pour une bande spécialisé dans le vol de voitures et le cambriolage.

Exploitant cette information, le commissaire urbain de Louga et ses hommes ont réussi à remonter la pente pour découvrir que c'est avec ce véhicule que des cambriolages et des agressions ont été perpétrées dans la région de Thiès, à Diourbel et dans des villages du département de Louga.

Le Commissaire Lamarana Diallo et ses hommes n'ont pas mis du temps pour identifier un premier suspect du nom de M. Bâ (né en 1980) grâce à un appel qu'il a émis à partir du téléphone dérobé à un vigile suite au cambriolage commis par la bande la même nuit du 4 au 5 mai aux Hlm Djily Mbaye de Louga.

Les enquêteurs sont parvenus, avec ces premiers indices, à l'identifier et à l'interpeller dans son village de Ndiagne. M. Bâ n'a pas hésité à balancer ses présumés complices S. Sow (cerveau de la bande et 27 ans) et O. Sow (40 ans), tous arrêtés et placés sous mandat de dépôt le 8 juillet courant. Seulement, les choses ont connu un rebondissement.

Quelques jours après la mise aux arrêts des premiers suspects, exploitant de nouveaux renseignements, les enquêteurs ont extrait les mis en cause de la Maison d'arrêt et de correction sur autorisation du procureur de Louga.

Soumis au feu roulant des questions des enquêteurs, ils ont balancé l'identité de deux autres membres du gang, A. Sow (né en 1990) et une dame M. Sow (27 ans).

Une descente dans leur village de Marina Tidiane appelé Maymouna (commune de Ndiagne, département de Louga) a permis de découvrir un arsenal composé de fusils de chasse, 22 cartouches de calibre 12, une cisaille, un câble métallique servant de fouet, des coupe-coupe, des gourdins, sept téléphones portables, entre autres. Suffisant pour que ces derniers soient inculpés à leur tour et déférés hier au parquet de Louga pour faire face au procureur.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.