Burkina Faso: Candidature Banssé à la FBF - C'est désormais fait !

Candidat à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF), Lazare Banssé a déposé son dossier le mardi 21 juillet 2020.

Devant la commission électorale, présidée par Zambendé Théodore Sawadogo, celui qui veut faire du Burkina une grande nation de football, a clairement affiché sa confiance à conduire la FBF à partir du 22 août.

Il était 15h 59 mn lorsque Lazare Banssé est arrivé au siège de la Fédération burkinabè de football. Il était accompagné d'une forte escorte de supporters très enthousiastes qui scandaient son nom.

Après quelques entrevues avec ses admirateurs, il s'engouffre au secrétariat de la commission électorale. Là-bas, étaient installés le président de la commission, Zambendé Théodore, et les siens.

Tout était en ordre pour la réception des dossiers des prétendants à la succession de Sita Sangaré. Banssé est le tout premier candidat à faire matériellement acte de candidature pour le poste de président de la Fédération burkinabè de football. Il était en compagnie de son directeur de campagne, Moustapha Siemdé, et de son huissier.

«Monsieur le président de la commission électorale, tous mes respects pour la fonction que vous occupez. Vous avez toute la confiance du candidat Banssé. Nous avons confiance en ce processus électoral, ainsi qu'à toutes les personnes qui composent votre commission...

Je ne doute pas qu'avec votre qualité et à celle de tous ceux qui vous entourent, nous irons au bout de ce processus pour avoir un président qui sera élu et qui aura la légitimité nécessaire pour diriger le football burkinabè.

Je suis ici pour faire acte de candidature tout en espérant que les mânes des ancêtres m'accompagneront pour qu'ensemble, nous soyons demain le président de la fédération pour un rayonnement et un renouveau du football burkinabè». Tel était les propos du candidat lorsqu'il a remis en mains propres son dossier.

S'est ensuivi un long huis clos, sans doute pour examiner et vérifier de fond en comble les éléments constitutifs de son dossier.

A sa sortie après 3h 15mn d'attente, c'est un candidat assez soulagé d'avoir pu accomplir cet acte qu'on pouvait voir. «Nous avons pu déposer notre dossier, qui a été minutieusement examiné. Donc il appartient à la commission de l'examiner et de donner son verdict ».

A la question de savoir s'il a tous les parrainages nécessaires pour sa candidature, Lazare Banssé dira qu'il a eu tous les parrainages requis des ligues, des clubs de D1, de D2 et de D3. Je souhaite que les choses aillent jusqu'au bout pour qu'on ait un président de fédération légitime.

Et il n'y a que les urnes pour légitimer un président élu », a dit M. Banssé. Sur l'issue du scrutin, il est pondéré. «Ce sont des élections, donc c'est le corps électoral qui décidera », a-t-il conclu.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.