Algérie: Définition des activités commerciales à doter en terminaux de paiement électronique

Alger — Le ministère du Commerce a fait état, mardi à Alger, d'un accord portant définition d'un ensemble d'activités commerciales à doter "prochainement" de Terminaux de paiement électronique (TPE) avec la mise en place d'une commission technique mixte en vue d'encourager leur utilisation, indique un communiqué du ministère.

Cet accord est intervenu à la faveur d'une réunion ayant regroupé le ministre du Commerce, Kemel Rezig, le ministre de la Poste et des télécommunications, Brahim Boumzar, le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Aissa Bekkai, et le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Start-ups, Yacine Walid, précise la même source.

Lors de cette réunion, qui s'inscrit dans le cadre de l'application du programme du Gouvernement relatif à la modernisation et la numérisation des différents secteurs, il a été convenu d'encourager le paiement électronique à travers des incitations en direction des détenteurs de registre de commerce, ajoute le ministère.

La réunion a porté, en outre, sur l'association des Startups et micro-entreprises à la généralisation des moyens de paiement électronique dans les divers domaines d'activités ainsi que l'activation et l'enrichissement du portail électronique dédié à la création en ligne des entreprises.

Cette commission siègera en appui au travail sur le portail électronique, notamment la certification et la signature électroniques.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.