Sénégal: L'USAID vient en appui à des enfants dans les daaras et centres d'accueil

Dakar — L'USAID a mis à la disposition d'enfants des daaras et des centres d'accueil parrainés par le gouvernement des denrées alimentaires, des équipements sanitaires et des produits d'hygiène indispensables, a appris l'APS.

A travers ce don, l'agence américaine contribue ainsi à "la réunification de jeunes enfants, âgés de 4 à 16 ans, avec leurs familles", indique un communiqué, soulignant que "cette assistance s'inscrit dans le cadre du plan d'action du ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection de l'Enfance visant à "atténuer les risques auxquels sont exposés les enfants non accompagnés" dans la capitale sénégalaise.

La même source indique que l'USAID et son partenaire, l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), ont livré, mardi, au ministère, à titre supplémentaire, 10 tonnes de riz, 5 tonnes de sucre, de l'huile de cuisine, du lait en poudre et 1 000 barres de savon.

Elle rappelle qu'un stock similaire a été remis en avril au ministère pour être distribué aux daaras et centres d'accueil parrainés par le gouvernement.

Selon le communiqué reçu de l'ambassade américaine à Dakar, "la protection des enfants vulnérables entre dans le cadre d'un programme plus étendu d'assistance du gouvernement américain contre la propagation de la Covid-19 au Sénégal".

Il annonce que l'USAID débloquera une enveloppe supplémentaire de 3,9 millions de dollars (2,4 milliards de francs CFA) à titre de nouveau financement.

L'agence américaine va également réaffecter plus de 2 millions de dollars (1,2 milliards de francs CFA) prévus pour des activités de développement et de santé en cours, pour répondre à l'épidémie.

L'enveloppe de 3,9 millions de dollars, consentie à titre de nouveau financement, contribuera à poursuivre l'accompagnement du ministère de la Santé et de l'Action Sociale dans ses efforts de lutte contre la Covid-19.

Le communiqué cite notamment le renforcement de la communication sur la pandémie et ses risques, la prévention des maladies, les mesures de contrôle des infections, la protection des groupes vulnérables, l'approvisionnement en eau et l'assainissement, ainsi que les capacités du Ministère et des laboratoires nationaux.

Le document souligne que depuis des décennies, les États-Unis "figurent au premier rang des pays contribuant aux efforts de renforcement de la sécurité sanitaire et de l'aide humanitaire à l'échelle mondiale, permettant ainsi à des pays comme le Sénégal de mieux répondre à la pandémie de Covid-19".

Il précise qu'au cours des 20 dernières années, les États-Unis ont investi, rien qu'au Sénégal, plus de 2,8 milliards de dollars, dont près de 880 millions dans le secteur de la santé.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.