Maroc: Des responsables de la gestion des unités de conditionnement de fruits rouges à Lalla Mimouna et des individus chargés du transport des ouvriers poursuivis

Rabat — Le Procureur du Roi près le Tribunal de Première instance de Souk Larbaa du Gharb a annoncé qu'il a été décidé de poursuivre certains responsables de la gestion des unités de production de fruits rouges à Lalla Mimouna dans la province de Kénitra, ainsi que de certains individus chargés du transport des ouvriers.

"Sur la base des résultats des enquêtes judiciaires ordonnées par le parquet général concernant les circonstances de propagation de la Covid-19 au sein de trois unités de conditionnement de fruits rouges à Lalla Mimouna dans la province de Kénitra et qui ont révélé un soupçon de manquement au respect des mesures de prévention et de précaution édictées par les autorités publiques pour enrayer la propagation de cette situation épidémiologique et garantir la sécurité des personnes, il a été décidé de poursuivre certains responsables de la gestion des unités de production susmentionnées, ainsi que certains individus chargés du transport des ouvriers, pour violation des dispositions de l'article 4 de la loi relative à l'état d'urgence sanitaire et de les convoquer à comparaître devant le tribunal pour qu'ils soient jugés conformément à la loi", indique un communiqué du Procureur du Roi.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.