Cote d'Ivoire: Candidature d'ADO - Les élus du RHDP déroulent le tapis rouge

Ligne après ligne, c'est la chronique d'une candidature annoncée qui est en train de s'écrire à Abidjan. Amadou Gon Coulibaly mort, foudroyé par une attaque cardiaque en plein conseil des ministres le 8 juillet dernier, les fieffés ADOlâtres n'avaient même pas attendu de l'accompagner à sa dernière demeure pour faire des appels du pied à leur leader.

En effet, le « père » n'avait pas fini de pleurer son « fils bien-aimé » qu'à l'hommage rendu par le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à celui qui devait être son candidat à la présidentielle du 31 octobre prochain, les caciques du parti conjuraient le président Ouattara de rechausser les crampons pour un nouveau tour de piste.

Oui, à 78 ans il avait certes promis de passer la main à une nouvelle génération. Mais c'était sans compter avec ces circonstances exceptionnelles. Donc, Dieu faisant bien les choses, le même Alassane Ouattara, avant de se choisir un héritier au trône, avait bien fait savoir que si les autres éléphants de la faune politique ivoirienne se lançaient, il serait lui aussi de la partie.

Autant dire que son ancien allier Henri Konan Bédié a mâché le travail pour lui, puisqu'à 86 ans il doit être officiellement investi pour porter les couleurs du PDCI-RDA lors des conventions éclatées qui se tiennent les 25 et 26 juillet.

Les partisans d'Alassane Ouattara sont donc en train de lui dérouler le tapis rouge qui mène de nouveau à la résidence présidentielle de Cocody.

Après Adama Bictogo, le secrétaire général du RHDP, qui avait affirmé lundi dans une interview à Rfi qu'Alassane Ouattara était la solution dans la situation actuelle, les députés, sénateurs et maires se sont retrouvés hier pour appeler le président à se présenter pour un troisième mandat.

Les choses se précisent jour après jour, si tant est qu'il y ait jamais eu le moindre doute à ce sujet. Reste à voir si le désormais très courtisé ADO acceptera de faire don de sa personne pour sauver le RHDP et la nation qui tremblent déjà à l'idée qu'il les laisse orphelins, même si en prêchant la solution ADO beaucoup pensent sans doute à leur propre sort, notamment aux multiples avantages que leur procure la gestion du pouvoir d'Etat. Cela vaut bien un petit sacrifice de la part de leur gourou...

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.