Maroc: Covid-19 - "Une expérience pilote" à l'université de Rabat en matière de formation à distance en doctorat

Rabat — Le cycle doctorat du département de la langue et de la littérature anglaises de l'Université Mohammed V de Rabat a entrepris une "expérience pilote" en matière de formation à distance, la première du genre au Maroc, qui ne sera sans doute pas la dernière compte tenu de l'importance de ses résultats. Une expérience réussie dans l'enseignement supérieur au Maroc en temps de pandémie de coronavirus.

Rabat - Le cycle doctorat du département de la langue et de la littérature anglaises de l'Université Mohammed V de Rabat a entrepris une "expérience pilote" en matière de formation à distance, la première du genre au Maroc, qui ne sera sans doute pas la dernière compte tenu de l'importance de ses résultats. Une expérience réussie dans l'enseignement supérieur au Maroc en temps de pandémie de coronavirus.

Face à l'état d'urgence sanitaire instaurée par le Royaume pour faire face à la pandémie qui a induit l'arrêt des cours présentiels, les responsables du programme "Langue, culture et société" destiné aux doctorants en langue anglaise à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat, à l'instar des autres établissements de l'enseignement supérieur, se sont retrouvés face à la nécessité d'adopter la formation à distance, en mettant en place une série de conférences et de cycles de formation s'étalant sur deux mois (20 mai - 20 juillet 2020). Une initiative qui a atteint ses objectifs selon ses encadrants et les étudiants bénéficiaires.

La réussite de cette "expérience unique" se caractérise par plusieurs aspects, dont le premier, selon la coordinatrice du programme doctoral "Langue, culture et société", Yamna Al Qirat, est un programme de formation à distance comprenant 38 conférences qui ont été diffusées sur la plateforme "Zoom" et sur Facebook sous la supervision de professeurs et d'experts marocains et étrangers du Canada, des États-Unis, d'Europe et d'Afrique, qui a bénéficié à plus de 40.000 personnes.

Mme Al Qirat a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cette série de conférences constitue une solution innovante face à la pandémie du Covid-19 et ses répercussions sur les étudiants en particulier, en utilisant des technologies modernes pour assurer la continuité des contributions académiques et scientifiques du programme doctoral, non seulement au profit des étudiants chercheurs inscrits, mais aussi pour de nombreux hercheurs du Maroc et de l'étranger.

Elle a relevé que la mise en œuvre de ce programme de formation a débuté en février dernier avec les préparations des enseignants du département des études anglaises et en se basant sur les besoins de formation exprimés par les étudiants en doctorat à travers leurs réponses aux formulaires élaborés à cet effet. Et d'ajouter que l'objectif global du programme ne consiste pas uniquement en la mise à jour de la méthode de travail de recherche académique, mais aussi le renouvellement de la méthode adoptée dans l'enseignement avec un examen des éléments de base de la recherche académique tels que la supervision, la combinaison interdisciplinaire, la coopération internationale, la production de connaissances et l'apprentissage à distance, entre autres.

Selon Mme Al Qirat, la caractéristique la plus importante de cette expérience était aussi son caractère interactif, car elle offrait l'occasion d'interagir avec les étudiants et les "followers" en répondant à toutes les questions qu'ils se posent, notant à cet égard que l'audience de chaque cours atteignait en moyenne 4.000 personnes, tandis que les questions et commentaires pour chaque cours ont atteint le nombre de 100.

Abordant son expérience dans le cadre de ce programme, l'étudiant en doctorat, Abdelmalek El Mrabet a souligné dans une déclaration similaire que la première particularité de cette "expérience unique" est qu'elle a permis d'observer les mesures de prévention contre la pandémie en permettant le suivi des formations durant le confinement, évitant ainsi à de nombreux étudiants de se déplacer de villes éloignées pour prendre part aux cours présentiels. Une expérience qu'il a lui-même vécue, car originaire de la ville de Tétouan. Aussi, certains étudiants qui étaient habituellement absents des classes ont pu suivre avec assiduité tous les cours à distance, et c'est une remarquable qualité de ce programme.

Le deuxième aspect que l'étudiant a retenu de son expérience consiste dans l'approche "Learner Centred Approach" qui se focalise sur l'apprenant en lui permettant de bénéficier des conférences ciblées pour sa recherche et de résoudre les problématiques auxquelles il fait face, ajoutant que l'expérience de formation à distance dans le cadre de ce programme était également "riche en contenu" car elle a permis de bénéficier de diverses expériences et perspectives présentées par des professeurs d'universités internationales des États-Unis (Arizona, Texas et Pennsylvanie), d'universités d'Afrique subsaharienne et d'autres universités marocaines.

Il a par ailleurs fait savoir que ce programme ne s'est pas limité aux étudiants de l'Université de Rabat, mais aussi à d'autres de différents pays comme le Pakistan, l'Inde, l'Algérie, la Tunisie et l'Afrique du Sud qui ont pu suivre les différentes conférences.

Les conférences présentées dans le cadre de ce programme resteront disponible sur la page Facebook du programme doctoral, ce qui en fait une archive scientifique de qualité accessible aux étudiants d'aujourd'hui et de demain.

Ainsi, le programme doctoral "Langue, culture et société" de l'Université Mohamed V de Rabat a présenté une "expérience pilote" dans le domaine de la formation à distance en temps de pandémie, permettant de passer d'une situation difficile qui a affecté négativement de nombreux secteurs, en une opportunité idéale de fournir un service novateur à la recherche scientifique dans le Royaume.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.