Tunisie: Le Président de la République souligne la disparition du PV de l'affaire relatif à un accident de la route impliquant une voiture administrative

22 Juillet 2020

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a affirmé, que le dossier relatif à l'affaire de l'accident de la route impliquant une voiture administrative appartenant à l'Etat ne se trouve plus ces derniers jours dans les documents du tribunal de première instance de Tunis, après l'ouverture d'une enquête judiciaire à propos de l'accident, sans évoquer la partie administrative concernée, se référant probablement à l'accident de la voiture relevant du ministère du transport.

Il a fait savoir lors d'une rencontre, tenue mercredi, avec le ministre des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, Ghazi Chaouachi au palais de Carthage, qu'au lieu de voir l'affaire suivre son cours, le dossier a été changé et le PV a été modifié puis dirigé vers le tribunal avant de disparaître, lit-t-on dans un communiqué de la présidence.

Le président de la République a souligné, lors de cette rencontre l'obligation d'appliquer la loi, sans exception, quelque soit la position de la personne ou sa fonction dans le gouvernement, précisant qu'il continuera à défendre le droit et la justice, conformément à la loi et à la responsabilité qui lui incombe.

Le Président de la République a indiqué qu'il a suivi l'affaire dés le début et qu'il pensait que cette affaire va suivre son cours normal en justice, sauf que le procès verbal a été falsifié puis il a été retiré du tribunal de première instance de Tunis.

Le chef de l'Etat a fait remarquer, lors de cette réunion, que l'intérêt suprême du pays doit être placé au-dessus de toute autre considération, soulignant son souci de préserver les deniers et les domaine publics et assurant que chaque millime appartenant au peuple sera utilisé à bon escient.

L'entretien a également porté sur les nouveautés relatives aux dossiers des domaines de l'Etat et aux montant recouverts, jusqu'à maintenant, dans le cadre du règlement de la situation de certains hommes d'affaires.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.