Sénégal: Aide alimentaire d'urgence - 110 millions de kg de riz, du sucre, de l'huile et des pâtes distribués à 1 100 000 ménages

22 Juillet 2020

Après trois mois, le ministre du Développement communautaire, de l'Équité sociale et territoriale, Mansour Faye, annonce que la distribution a été bouclée dans les 552 collectivités territoriales concernées. Il tire, au cours d'une conférence de presse, le bilan des activités de distribution de l'aide alimentaire destinée aux ménages vulnérables.

Le 11 avril 2020, le Président Macky Sall lançait des opérations de convoyage des denrées alimentaires destinées aux ménages modestes.

Après avoir décrété l'état d'urgence, il avait annoncé la mise en place d'une enveloppe de 69 milliards de FCfa pour aider les populations vulnérables en cette période de crise sanitaire liée à l'épidémie de la Covid-19. Le ministère du Développement communautaire, de l'Équité sociale et territoriale a été chargé de la distribution de cette aide alimentaire.

Trois mois après, Mansour Faye annonçait la fin des opérations. C'était hier, au cours d'un déjeuner de presse à Diamniadio. Le ministre a assuré que les 552 collectivités territoriales du pays ont reçu leur part.

« À l'heure où je vous parle, toutes ces communes ont bouclé les opérations de distribution », a-t-il affirmé. Ces opérations ont permis de soutenir, pendant cette période de crise sanitaire du nouveau coronavirus, 1 100 000 ménages sur l'ensemble du territoire national.

Mansour Faye a aussi indiqué que « le chemin était long mais pas impossible ». Il a soutenu que grâce à la « détermination et à l'abnégation de l'équipe pluridisciplinaire », les opérations allant de l'acquisition des denrées destinées aux populations en passant par le ciblage des principaux bénéficiaires et l'acheminement de ces denrées, leur stockage et leur distribution se sont « bien déroulées ».

Cette aide alimentaire d'urgence a permis au Gouvernement de distribuer 110 millions de kg de riz, 11 millions de kg de sucre, 11 millions de kg de pâtes alimentaires, 11 millions de litres d'huile et 19,8 millions de morceaux de savon de 300g dans les 552 collectivités territoriales du pays, a précisé le ministre.

Chaque ménage bénéficiaire a obtenu 100 kg de riz, 10 kg de sucre, 10 litres d'huile, 10 kg de pâtes alimentaires et 18 morceaux de savon. Toutefois, le il a précisé qu'il reste « quelques bénéficiaires retardataires ou introuvables » dans certaines collectivités territoriales du pays.

ACQUISITION DES DENRÉES ALIMENTAIRES, TRANSPORT, MANUTENTION

60 709 694 520 FCfa dégence suivi du couvre-feu pour faire face à la pandémie à la Covid-19, le Président de la République avait annoncé une enveloppe de 69 milliards de FCfa pour l'aide d'urgence destinée aux ménages modestes pour les aider. Le ministère du Développement communautaire, de l'Équité sociale et territoriale avait démarré les opérations d'acquisition des denrées. Dans ce contexte d'urgence, le ministre a soutenu qu'il fallait faire vite pour soutenir les populations en détresse en respectant les règles de bonne gouvernance en matière de marchés publics. Cependant, le Directeur de l'administration générale et de l'équipement (Dage) du ministère du Développement communautaire, Aliou Sow, qui faisait une présentation sur les opérations d'acquisitions des denrées, hier, en marge de la rencontre entre Mansour Faye et la presse, a souligné qu'il y avait une dérogation au Code des marchés publics avec le décret 2020-781 signé par le Président de la République. Malgré tout, le ministère a tenu à respecter « les règles d'éthique et de bonne gouvernance en matière d'achats publics » en se conformant à toutes les recommandations de l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp). Ainsi, un avis de commande en procédure d'urgence a été lancé dans trois journaux de la place. Au total, 64 entreprises ont répondu à l'avis de commande et 35 ont été sélectionnées pour exécuter le marché. Par la suite, trois ne pouvaient pas exécuter les marchés conformément aux recommandations du ministère du Développement communautaire et six autres se sont retirées pendant le déroulement des opérations. Mais, toutes ont été remplacées à travers des contrats directs, comme l'avait suggéré l'Autorité de régulation des marchés publics, a précisé M. Sow. pensés

En décrétant l'état d'ur1 599 595 586 FCfa pour le transport et la manutention

Côté transport, 16 entreprises ont été retenues pour l'expédition des denrées des 35 points de chargement vers les autres régions du Sénégal. Pour la sélection de ces sociétés s'activant dans le secteur des transports, le ministère du Développement communautaire avait lancé, le 1er avril 2020, une commande en procédure d'urgence. Ainsi, 27 entreprises avaient répondu à l'appel. Seule une entreprise qui avait présenté les meilleurs prix avait été retenue, a indiqué le directeur général de l'Administration et de l'Équipement. Au final, 16 entreprises de transport ont été retenues pour transporter les denrées. D'après Mansour Faye, « il n'y a pas eu de monopole » pour le transport des denrées. Les opérations de transport et de manutention ont coûté 1 599 595 586 de FCfa. Cette enveloppe, a expliqué Aliou Sow, intègre le transport secondaire, c'est-à-dire le transport des denrées des chefs-lieux de département jusqu'aux villages les plus éloignés du pays. Après trois mois de distribution, 60 709 694 520 de FCfa ont été dépensés. « D'après nos projections, nous n'allons pas dépasser 64 milliards de dépenses, même s'il y a des dépenses effectuées et non encore payées », a-t-il assuré.

230 réclamations, toutes satisfaites

Depuis le démarrage des opérations de distribution de l'aide alimentaire d'urgence, « très peu de réclamations » ont été enregistrées sur l'ensemble du territoire national, s'est réjoui Mansour Faye. C'est la preuve, selon lui, que les opérations se sont bien déroulées. Le ministre d'expliquer ce succès par un ciblage communautaire et géographique des bénéficiaires de l'aide alimentaire d'urgence en se basant sur le Registre national unique (Rnu). Cela a permis de recenser 588 045 ménages bénéficiaires. Le ciblage communautaire a permis de recenser 411 000 ménages. D'après la directrice de l'Équité sociale, Fatou Diagne, des comités ont été installés dans les régions, les départements, les arrondissements, les communes, les quartiers et les villages. Ces derniers ont regroupé toutes les composantes de la population pour s'assurer d'une bonne distribution des denrées alimentaires.

4299 convois escortés par la Gendarmerie

La Gendarmerie nationale était présente durant tout le processus de distribution de l'aide alimentaire. Selon le colonel Papa Diouf, la Gendarmerie a surveillé les opérations de perception et de conditionnement des denrées alimentaires. Les camions qui ont quitté Dakar ou Richard-Toll pour rallier les autres localités du pays ont été escortés par des gendarmes jusqu'à destination. Tous les magasins de stockage des vivres étaient sécurisés. « La Gendarmerie a été présente à toutes les étapes. Aussi, 2989 camions ont été escortés pour le transport du riz et 1310 pour les autres denrées », a informé le colonel Diouf. Ces 4299 camions ont quitté les points de chargement répartis entre Dakar et Richard-Toll avec leurs procès-verbaux (Pv) de rechargement. « Aucun grain n'a été signalé comme détourné et chaque kilogramme peut être localisé et situé », a-t-il tenu a précisé. Pour les accidents, deux ont été enregistrés sur 4299 convois.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.