Congo-Kinshasa: Les Premières dames d'Afrique pour le Développement réfléchi sur l'impact économique et social de la Covid-19

La Première Dame de la République démocratique du Congo, Denise Nyakeru Tshisekedi a pris part mardi 21 juillet 2020 à un webinaire de haut niveau organisé par l'organisation des premières dames d'Afrique pour le développement OPDAD, en partenariat avec le Fonds Mondial.

Les discussions de cet échange virtuel ont tourné autour de l'impact sanitaire et socio-économique de la Covid-19 sur la mise en place de la couverture sanitaire universelle.

La pandémie du coronavirus n'a épargné aucun continent. Dans leur quasi-totalité, les Etats africains sont confrontés à cette pandémie qui mobilise plus de ressources et d'attention au point de faire oublier d'autres problèmes de santé publique avec des systèmes de santé peu résilients. Pour ce faire, l'organisation des premières dames d'Afrique veut et peut jouer un rôle crucial, celui de maintenir l'élan des avancées déjà enregistrées sur plusieurs autres luttes comme celles des violences basées sur le genre, mutilations et grossesses précoces. La Covid-19 soumet les pays à plusieurs défis et l'OPDAD s'est engagée à y apporter sa touche.

Ce webinaire a permis à chaque première dame présente de partager son expérience et son engagement dans la lutte. Et aussi de relever l'impact négatif qu'à la Covid-19 dans le quotidien des populations.

Denise Nyakeru Tshisekedi, Première Dame de la RDC adepte de la réflexion pour une action efficiente et efficace a, quant à elle, axé son intervention sur les mesures de confinement instaurées dans tout le pays et dont l'impact sur les violences basées sur le genre a été significatif. « Le système sanitaire de nos différents pays en termes de continuité, de disponibilité et accès aux services de santé sexuelle et de la reproduction lourdement impacté par le confinement ;Les activités de sensibilisation et de suivi des pratiques néfastes faites par les ONGS et autres structures ne sont plus possibles ou en baisse, a entre autres épinglé la Première Dame », tels sont les deux abordés par la première dame.

Pour Denise Nyakeru Tshisekedi la sensibilisation demeure le maître mot dans la lutte contre la COVID-19. « Les échanges de ce jour, devraient nous permettre de dégager des pistes de solutions pour nous en sortir durablement. Pour vaincre à la fois la Covid-19 et se donner les moyens d'atteindre l'objectif de couverture universelle en matière de santé qui vise à ce que tout individus ait accès aux services de santé sans encourir de difficultés financières, a conclu la première dame de la République Démocratique du Congo.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.