Togo: "La véritable autorité n'a pas besoin de force pour s'exercer"

Le tout premier dimanche de la réouverture partielle et progressive des lieux de culte a été une occasion pour l'archevêque de Lomé Mgr Anani Barrigah-Benissan d'entretenir chrétiens ou non chrétiens, gouvernants et gouvernés sur la notion de l'autorité, la véritable autorité à la lumière de la Parole de Dieu.

Ce dimanche 19 juillet là, tombait le 16ème dimanche du temps ordinaire de l'année A pour les fidèles chrétiens catholiques. Et c'est l'archevêque métropolitain qui a présidé la première messe à la cathédrale Sacré Cœur de Lomé.

Plusieurs lectures avaient été proposées pour ce jour.

"Dans la première lecture, une phrase retient mon attention. Il fait étalage de sa force, celui dont l'autorité est contestée. Mais celui dont l'autorité est respectée, est patient, miséricordieux et celui-là est à l'image de Dieu", a souligné d'entrée de jeu le prélat.

Mais, il situe plus ou moins l'opinion sur la responsabilité de ce qu'on appelle par autorité.

Nous le savons par expérience que lorsque l'autorité n'est plus respectée, on fait usage de la force. Un papa quinze fait ibérir de son enfant n'utilise plus la force pour y l'obliger", a déclaré Mgr Barrigah-Benissan.

"C'est ce qui fait dire que la véritable autorité n'a pas besoin de force pour s'exercer. Et que lorsque la force commence par devenir une imposition, c'est le signe que l'autorité elle-même a échoué", ajoute l'ancien président de la commission Justice Vérité et Réconciliation (CVJR).

Chrétiens ou non chrétiens, gouvernants et gouvernés, il les a tous invités à se tourner vers Dieu.

"Nous allons demander au Seigneur de nous apprendre la véritable autorité et de nous disposer à l'accueillir et à l'exercer car notre autorité doit être à l'image de la sienne : une autorité qui ne s'impose pas, mais une autorité qui se reconnait parce qu'elle est au  service de la vie, parce qu'elle au service du relèvement de tous", a intercédé Mgr Barrigah-Benissan en faveur des populations togolaises.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.