Maroc: Khémisset - Approbation de projets sociaux dans le cadre de l'INDH et de l'initiative "Un million de cartables"

Rabat — Le Comité provincial du développement humain (CPDH) de la province de Khémisset a approuvé, lors d'une réunion tenue mardi, une série de projets à caractère social et économique, dans le cadre de la mise en œuvre de la 3-ème phase de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), des projets programmés dans le cadre des mesures de l'INDH pour lutter contre les répercussions du coronavirus et l'Initiative royale "Un million de cartables" pour l'année scolaire 2020-2021.

Présidée par le gouverneur de la province de Khémisset, Mansour Kartah, la réunion du CPDH a été axée sur l'examen et l'approbation du programme d'action de l'INDH au titre de l'année 2020, auquel une enveloppe budgétaire moyennant 12 MDH a été allouée, réparties entre le 2-ème programme d'accompagnement des personnes en situation de précarité (4.502.400 DH), le 3-ème programme relatif à l'amélioration du revenu et à l'intégration économique des jeunes (5,27 MDH) et le 4-ème programme d'appui pour le développement humain des générations montantes (2.263.192 DH), indique jeudi un communiqué du Comité.

Concernant le 2-ème programme d'accompagnement des personnes en situation de précarité, le CPDH a approuvé cinq projets relatifs à l'équipement du Centre social de réhabilitation de la femme rurale dans la commune de Ait Yadine, visant l'amélioration de la situation socio-économique de la femme en milieu rural, l'aménagement du Centre Ibn Al Baytar pour les enfants en situation de handicap dans la commune de Ait Ouribel, la création d'un foyer de proximité dans la commune d'Ait Ikkou et l'acquisition d'appareils de dialyse pour les personnes atteintes d'insuffisance rénale et de médicaments au profit du centre d'hémodialyse à Khémisset, entre autres.

Pour ce qui est du programme d'amélioration du revenu et d'intégration économique des jeunes, une enveloppe budgétaire de 5,27 MDH lui sera accordée pour réaliser des études autour de l'employabilité des jeunes et les formations adéquates et une autre sur les chaines de valeur et les opportunités économiques de la province, outre le financement des activités de l'association chargée de la gestion de la plateforme des jeunes.

Dans le cadre du programme d'appui pour le développement humain des générations montantes, le Comité a approuvé une série de projets axés sur la construction et l'équipement d'une maternité dans la commune d'Oulmès, dans le cadre du développement de l'enfance précoce et la construction de 16 unités pour le préscolaire dans différentes collectivités territoriales en milieu rural, pour un montant global de 3,24 MDH dans le cadre de l'axe dédié à l'appui à l'enseignement préscolaire dans le monde rural.

S'agissant de l'axe relatif au soutien à la scolarisation et à la lutte contre l'abandon scolaire, le CPDH a approuvé le projet d'acquisition d'un transport scolaire dans la commune de Sidi El Ghandour, l'équipement d'un centre artistique et culturel au lycée Abdelkrim El Khattabi à Tifelt et l'aménagement de la maison de l'étudiante dans la commune de Moulay Driss Aghbal et la maison de la fille "Illi" relevant de la commune d'Oulmès.

Lors de cette réunion, il a aussi été procédé à l'approbation de projets programmés dans le cadre des mesures entreprises par l'INDH pour lutter contre les répercussions du coronavirus, en allouant un budget exceptionnel à la préfecture de Khémisset, à l'instar des autres provinces du Royaume, estimé à 4,19 MDH visant à aider les catégories vulnérables (Sans-abris, personnes âgées sans domicile) et la santé de la maman et de l'enfant, outre l'acquisition d'équipements médicaux pour soutenir les efforts déployés par le secteur de la Santé en vue d'endiguer l'épidémie.

Les projets programmés dans ce cadre concernent l'appui des dépenses d'alimentation et d'hébergement des personnes sans-abris dans les établissements de protection sociale, à Khémisset, Tiflet et à la commune de Sidi Allal El Bahraoui, l'aménagement du pavillon réservé à l'accueil des personnes contaminées par la pandémie de la Covid-19 à l'hôpital provincial de Khémisset, et l'acquisition de kits médicaux et de produits alimentaires au profit des femmes enceintes et allaitantes et des nouveau-nés en situation de vulnérabilité, en plus du soutien à l'association Dar Al-Oumouma à Rommani, ainsi que la programmation d'un projet d'aménagement et d'équipement du pavillon réservé à accueillir les personnes âgées et les sans-abris au Centre "maison d'enfants" dans la même province.

Le Comité a, également, approuvé l'Initiative royale "Un million de cartables" pour l'année scolaire 2020-2021, à laquelle un montant global estimé à 7,1 MDH a été alloué et qui profitera à 77.867 élèves (36.453 filles et 41.414 garçons), compte tenu de son importance dans la lutte contre le décrochage scolaire et la réalisation du principe d'équité et d'égalité des chances en matière d'accès à l'école publique.

S'exprimant à cette occasion, M. Kartah a souligné que le développement du capital humain est au cœur des préoccupations de la phase III de l'INDH qui repose sur une approche volontariste et renouvelée visant le renforcement et la consécration des acquis pour davantage de développement et de justice sociale, ainsi qu'une réorientation des programmes.

Il s'est, également, attardé sur l'engagement de l'INDH dans la province en terme de soutien aux efforts consentis en faveur de la lutte contre l'impact de la pandémie de la Covid-19 et ce, en exécution des Hautes orientations royales, soulignant l'importance de l'opération "Un million de cartables".

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.