Sénégal: Concours financier de la Bei - Environ 459 milliards FCFA injectés selon Amadou Hott

La Bei octroie un prêt de 49 milliards de FCFA au Sénégal

La Banque européenne d'investissement (Bei) a consenti globalement au Sénégal plus de 700 millions d'euros de concours approuvés et signés au titre des Conventions de Lomé et de l'Accord de Cotonou, soit environ 459 milliards FCfa.

L'information est donnée par Amadou Hott, ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération. Il intervenait ce 23 juillet lors de la signature d'une convention de prêt concessionnel de 49 milliards de FCfa de la Bei au Sénégal dans le cadre de la riposte au Covid-19.

M. Hott se dit très heureux de constater que les axes de coopération entre votre institution et notre pays sont dynamiques. «A titre d'illustration, vous venez de répondre aux besoins urgents de financements de notre Programme de résilience économique et sociale et consolider, par la même occasion, la position de notre pays », a-t-il dit.

Il a rappelé que, deux mois après la signature d'un accord avec l'Union européenne, la Bei apporte sa contribution aux efforts de lutte contre cette pandémie, avec un montant de 75 millions d'euros, soit près de 49 milliards F.CFA, objet du contrat de financement signé ce 23 juillet. «En effet, les impacts négatifs de la covid-19 sur notre économie, ont de fortes répercussions sur les conditions socio-économiques globales, faisant ainsi naître un besoin urgent de financements additionnels.

Cette intervention de la Bei viendra atténuer ce besoin et conforter la résilience de nos entreprises afin de leur permettre de mieux se préparer pour la relance de leurs activités », a expliqué Amadou Hott. Je voudrais donc vous remercier de cet appui important pour notre pays, qui, grâce à votre soutien constant, figure dans le « top 10 » de vos partenaires au Sud du Sahara.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.