Maroc: Décès d'Abdesslem Sefrioui l'un des pionniers du JT de la RTM

Rabat — Le journaliste Abdesslem Sefrioui, l'un des pionniers du journal télévisé de la Radio Télévision Marocaine (RTM), est décédé, mercredi à Paris, des suites d'une longue maladie, apprend-on auprès de sa famille.

Né le 10 octobre 1943 à Fès, le défunt est le fils de l'écrivain Ahmed Sefrioui. Il suivit des études à l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC), à Paris, avant d'intégrer le Centre cinématographique marocain (CCM) à Rabat.

Le défunt était connu pour être la voix off des actualités hebdomadaires projetées dans les salles de cinéma.

Parallèlement, feu Abdesslem Sefrioui était présentateur, en alternance avec un trio de journalistes de la radio, du journal en français de 19h à la RTM, alors unique chaîne du Maroc.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.