Togo: Carte blanche pour le télé achat de "Bouge avec le 228",

Présentée officiellement le 08 juillet dernier par les promoteurs de la plateforme "Bouge avec le 228", la phase pilote du projet "Télé-achat" est désormais lancé et devra se dérouler sur une période de 06 mois.

C'est le Ministre Noël Koutéra Bataka qui a donné le ton dudit projet, au cours d'une conférence inaugurale, ce mercredi 22 juillet 2020, en présence de la directrice générale du FAEIJ (Fonds d'appui aux initiatives économiques des jeunes), Sahouda Gbadamassi-Mivedor, des responsables d'institution partenaire, et des entrepreneurs togolais.

Le Ministre Bataka a salué cette belle initiative qui, d'après lui, a besoin d'être encouragée. Toutefois, la qualité au niveau des produits n'est pas à exclure ; Au contraire, elle servira à donner un poids à l'initiative, telle est la conviction du membre du gouvernement. « Nous devons lever le niveau pour nous-mêmes. Nous devrons viser l'excellence et être capable de compétir sur le marché le plus exigeant et atteindre le haut niveau », a indiqué le Ministre avant d'ajouter « vous devrez vous mutualiser pour faire de la communication autour de nos produits ».

Noël Koutéra Bataka a invité les entrepreneurs à faire en sorte que l'émission puisse durer dans le temps en contribuant d'une manière ou d'une autre pour encourager les initiateurs. Aussi, a-t-il dit aux initiateurs de faire preuve du professionnalisme absolu pour la réussite du projet.

Il en est de même pour la Directrice générale du FAIEJ qui trouve que ce projet de la plateforme "Bouge avec le 228" permettra au monde entrepreneurial de passer du rêve à la réalité, en ce qu'elle rendra la consommation des produits des jeunes entrepreneurs réelle et effective. Ainsi, les entrepreneurs ont enfin un canal consacré uniquement à leur promotion qui mérite d'être accompagné.

« Télé-achat est une aubaine. Elle se croise avec l'une de nos actions qui est celle d'apporter une meilleure visibilité aux produits locaux. C'est sans retenu que le FAIEJ sera aux côtés de la plateforme pour une réussite de ce projet et surtout sa pérennité », ce sont là des mots de Sahouda Gbadamassi-Mivedor.

Initiative de la plateforme "Bouge avec le 228", Télé-achat « sera une émission plateau de 30 minutes qui va avoir lieu 2 fois dans la semaine. Elle sera transmise en direct sur la télévision en ligne Direct7 puis reprise instantanément par toutes les plateformes sociales de la plateforme 'Bouge avec le 228'. Au cours de l'émission, 2 entrepreneurs viendront vendre les qualités de leurs produits afin d'inciter les populations à en acheter et à en consommer.

Le public (les internautes surtout) qui s'intéressera aux produits qui sont présentés, aura 2 numéros Togocel et Moov pour contacter en direct l'émission. Pour envoyer rapidement l'argent pour l'achat d'un produit ou d'un autre, ils auront à leur disposition des numéros Flooz et T-money », a expliqué Kofi Telli, le Coordonnateur national de la plateforme.

"Bouge avec le 228" est « une plateforme de médias qui veut faire connaître aux consommateurs les produits locaux pour qu'ils puissent aller à leur consommation. C'est dans ce cadre que nous nous sommes résolus à lancer le projet télé-achat. Nous avons aussi un dispositif de distribution pour faciliter la tâche à ceux qui feront leur achat », a précisé Gabin Koissidjin, chargé à l'organisation de la plateforme "Bouge avec le 228".

La signature de plusieurs contrats de partenariat entre la plateforme Bouge avec le 228 et des partenaires a montré le côté sérieux et engagé de la chose.

Notons enfin que la première émission Télé-achat est prévue pour la première semaine du mois d'Août.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.