Seychelles: Le nombre de cas COVID parmi les Seychellois retombe à zéro après 6 rétablissements

Six Seychellois testés positifs au COVID-19 se sont tous rétablis et ont été placés en quarantaine dans les installations de Berjaya Beau Vallon, a déclaré jeudi un haut responsable de la santé.

Le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, a déclaré lors d'une conférence de presse que les six Seychellois testés mercredi étaient négatifs. Les Seychellois ont été retirés de l'installation d'isolement et " ont été placés en quarantaine pendant environ deux semaines avant d'être autorisés à sortir. Il n'y a donc pas de cas actifs parmi les Seychellois », a-t-il déclaré.

Dr. Gedeon a déclaré que les cas actifs restants sont parmi les marins.

"Nous en avons 36 sur les navires et trois dans le centre d'isolement de Perseverance", a-t-il déclaré.

Quant aux personnes en quarantaine, le directeur général de l'Agence de soins de santé, Danny Louange, a déclaré qu'il y avait 49 personnes toujours en quarantaine dans les deux établissements de Berjaya Beau Vallon et de l'île du Sud-Est et d'autres chez eux.

Le commissaire à la santé publique a parlé de l'avis aux voyageurs qui définira les conditions d'entrée des personnes aux Seychelles.

"Ces conditions sont en cours de finalisation et d'ici lundi après-midi, nous les communiquerons aux médias pour publication. Nous avons également besoin des commentaires du département du tourisme", a déclaré Dr. Gedeon.

L'avis couvrira les types de vols qui seront autorisés aux Seychelles, les voyageurs vers la nation insulaire, y compris les Seychellois, les personnes titulaires d'un permis de séjour et les titulaires d'un permis d'occupation rémunérateur et l'entrée par voie maritime.

Ces directives entreront en vigueur le 1er août et seront révisées périodiquement.

Bien que les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, ouvrent aux vols commerciaux de passagers à partir du 1er août, "il est fortement conseillé aux Seychellois de s'abstenir de voyager à l'étranger car il y a des complications qui vont avec", a déclaré Dr Gedeon.

Il a également expliqué l'importance du port de masques et comment le niveau de risque augmente lorsqu'il y a des rassemblements de masse comme aller dans les bars, les services religieux, les stades sportifs, les concerts de musique, entre autres.

«C'est pour cette raison que nous travaillons sur certaines législations pour obliger les gens à porter des masques dans certaines circonstances», a déclaré Dr. Gedeon.

Le ministère de la Santé a déjà rendu obligatoire le port du masque dans ses établissements et notamment lors de la visite d'un patient admis dans l'un de ses hôpitaux.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.