Afrique: Gastronomie - Dieuveil Malonga, le chef congolais dont la start-up fait découvrir la cuisine africaine au monde

Après avoir travaillé dans plusieurs restaurants étoilés et fait un passage dans l'émission Top Chef en France, Dieuveil Malonga est à pied d'œuvre pour réinventer et universaliser la cuisine africaine.

Chef d'origine congolaise, il est le fondateur de la start-up « Chefs in Africa », une plateforme numérique qui vise à cultiver le talent et la passion de la cuisine. Elle met en relation des institutions gouvernementales, des centres de formation et des entreprises avec des chefs professionnels et de jeunes étudiants ou apprentis culinaires à la recherche d'une expérience de travail. Ce réseau compte plus de quatre mille chefs africains comme membres.

La structure facilite les contacts entre ses membres et les agents de l'hôtellerie et de la restauration, ainsi que les producteurs locaux. « A travers cette plateforme, nous nous sommes donné pour mission de mettre en lumière les faiseurs de la gastronomie africaine. Chefs-In-Africa se veut comme le carrefour de ces hommes et femmes pleins d'énergie qui, d'Abidjan au Cap, de Nairobi à Tokyo, de Pointe Noire à New York, racontent l'Afrique autrement, audacieusement, gastronomiquement », a fait savoir Dieuveil Malonga.

Derrière les produits qu'on a dans le restaurant, il y a un travail et une histoire

Né au Congo-Brazzaville en 1991 à Linzolo, Dieuveil a perdu ses parents très tôt. Sa mère est décédée dans un accident alors qu'il n'avait que 3 ans et son père a emporté par la guerre six ans plus tard. À 9 ans, il a été recueilli avec sa sœur par sa grand-mère, et c'est dans la cuisine de cette dernière qu'il a appris le respect des traditions et l'amour des fourneaux. À 15 ans, il est adopté par Volkert Bahnberg, un pasteur évangélique vivant à Warstein (Allemagne). Dieuveil embrasse alors une nouvelle culture, une nouvelle vie et intègre Warstein Hauptschule, une école où il remporte neuf concours culinaires.

Avec Dieuveil, la cuisine africaine prend un chemin de modernité, elle se révèle gourmande et raffinée, au service du goût, en valorisant des produits et des plats emblématiques du patrimoine africain. « Ce que je préfère, quand je me rends au Cameroun, en Côte d'Ivoire ou au Gabon, c'est aller à la rencontre des grands-mères et les voir à l'œuvre dans leur cuisine. Elles sont les gardiennes des saveurs... », disait-il sur Jeune Afrique.

Dieuveil Malonga est l'auteur de plusieurs plats et cocktails à succès, notamment « Culture Bantu », « My African Dream », « Mafé - Quatre Temps », « Smoothie de Bissap revisité », « Soweto Grill », « Homeland » et bien d'autres. A travers ces plats, Dieuveil présente et partage sa vision de la gastronomie africaine moderne, teintée d'influences occidentales. Un style qui lui est propre et qu'il définit comme « afro-fusion ».

Le chef congolais promeut la gastronomie lors de grands événements culinaires internationaux, tels que le 4e Forum mondial du tourisme gastronomique de l'Organisation mondiale du tourisme, la Semaine africaine de l'UNesco et Siemens « Projet Fusion Food ». Il est également l'un des dix chefs à avoir figuré sur la liste finale du Basque Culinary World Prize, l'un des prix les plus prestigieux de l'univers culinaire. En mars dernier, il a ouvert son premier restaurant à Kigali au Rwanda, sous label « Le Meza Malonga ». Il espère ouvrir une dizaine d'enseignes de ce type dans d'autres villes africaines, afin de populariser la gastronomie africaine contemporaine.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.