Maroc: Iliass Haddad s'en tire à bon compte

La commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de lever la suspension prononcée contre le défenseur du Raja de Casablanca, Iliass Haddad suite aux incidents ayant marqué le match retour des quarts de finale de la Ligue des champions d'Afrique.

Iliass Haddad, suspendu dans un premier temps le 9 mars dernier, jusqu'à comparution devant la commission de discipline de la CAF, a été accusé de comportements anti-sportifs à l'encontre des supporters du TP Mazembe (RD Congo).

Selon un communiqué de la CAF, la commission de discipline a organisé une visioconférence, mardi, avec le secrétaire général du Raja de Casablanca, Anis Mahmoud et Iliass Haddad.

La même instance a annoncé avoir infligé au club casablancais une amende de 10.000 USD, sachant que le TP Mazembe a écopé de la même sanction.

Pour une place en finale, le Raja affrontera les Egyptiens du Zamalek.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.