Madagascar: Fédération syndicale du ministère de la Santé - « La lettre du ministre de la Santé témoigne de la légitimité des précédentes revendications des paramédicaux »

A maintes reprises, le syndicat des paramédicaux s'est plaint du manque d'équipements et de formation des agents de santé dans la lutte contre le Coronavirus.

Des demandes discréditées par certains hauts responsables qui affirmaient que les professionnels de santé sur le front sont plus ou moins bien équipés depuis le début de la crise sanitaire.

Hier, la fédération syndicale du ministère de la Santé publique qui regroupe le SISFM, le SMEDFM, le SYNPA et le SNOSFM a effectué une annonce devant les journalistes.

Selon les représentants de cette fédération, la lettre envoyée par le ministère de la Santé publique à ses partenaires témoigne de la légitimité des grèves récentes du syndicat des paramédicaux.

D'ailleurs, le geste du ministre est salué par la fédération qui considère que le contenu montre que l'homme fort actuel de la Santé publique se soucie des conditions de travail des agents de santé mais aussi de la lutte contre cette pandémie.

Par ailleurs, cette fédération a tenu également à préciser qu'elle n'a aucune couleur politique et qu'elle se focalise avant tout sur cette lutte commune pour le bien de la population. Aussi, elle invite tous les Malgaches à s'unir pour mieux faire face à cette pandémie.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.