Tunisie: «Sahriyet été 2020» à Hammamet - Côté musique

25 Juillet 2020

L'ouverture sera assurée par l'Orchestre symphonique tunisien de l'Opéra de Tunis qui viendra célébrer, sous la direction de Mohamed Bouslama, la fête de la République. Quant à la clôture, elle se fera par le grand Lotfi Bouchnak.

Le Festival international de Hammamet prend, cette année, la forme de soirées estivales «Sahriyet été 2020» pour combler le vide causé par la crise Covid-19.

Dirigée par Lassaâd Saïd, la manifestation se tiendra du 25 juillet au 22 août au Théâtre de plein air de la ville de Hammamet.

La programmation est bien entendue 100% locale avec 26 soirées constituées de 13 concerts musicaux, 7 pièces de théatre, 3 projections de films et 2 spectacles de danse.

L'ouverture sera assurée par l'Orchestre symphonique tunisien de l'Opéra de Tunis qui viendra célébrer, sous la direction de Mohamed Bouslama, la fête de la République, et la clôture par le grand Lotfi Bouchnak.

Côté musique, des découvertes seront au menu avec, entre autres, le projet Act Now Fest à découvrir le 9 et le 14 août 2020 aux Jardins des arts avec des programmes musicaux proposés par Samia Hammi, Meriem Azizi et Seif Benna, mais aussi du théâtre mime et du théatre et musique du patrimoine présentés par Mohamed Salah Madani et Majdi Sassi.

Au programme aussi, «Jasmin de l'Afrique», un récital de Yasmine Azaiez, prévu pour le 5 août, qui fusionne des instruments africains, tels que le jembe et la kora, avec des instruments typiquement tunisiens. Inspirée de plusieurs artistes, dont Karim Ziad et Oumou Sangare, Yasmine y propose un mélange de mélodies pentatoniques et modales fusionnées avec des rythmes africains et nord-africains.

«Le journal», un spectacle musical de Khaled Slama produit par le Théâtre de l'Opéra, est programmé pour le 11 août. Il s'agit d'une œuvre collective qui réunit une pléiade d'artistes d'après un texte et une poésie de Mouldi Hassine et une musique de Khaled Slama. Plusieurs jeunes y prendront part, dont Rihab Sghaier, Amine Dziri, Mongia Sfaxi, Ines Baklouti, Nesrine Harzallah, Marouane Harbi, Houssem Ben Khalifa, Ramla Boukhili, Syrine Mhadhbi, Anis Lajmi, Wael Ben Fraj et Wadii Belazreg.

A ne surtout pas rater le spectacle «El wallada» de la talentueuse Lobna Nooman à l'occasion de la fête de la Femme le 13 août. Sur des paroles de Wahid Ajimi et Marouan Meddeb, composition de Mehdi Chakroun, la chanteuse, accompagnée de la troupe musicale «Hess», nous mènera sur les traces des voix féminines qui prennent la parole et racontent la vie. Un spectacle riche et varié avec des chansons qui déroulent des histoires passionnantes et des identités plurielles, à travers des voix suaves et des rythmes authentiques.

A découvrir le projet innovant «Erkiz Hip Hop», le 16 août. Produit par DEBO, il rassemble deux registres musicaux différents qui s'entrecroisent pour ce projet de fusion. En adoptant la sonorité harmonieuse et authentique du mezoued, le rap vient avec ses rimes révoltées, contestataires et enjolivées avec les rythmes du bendir et de la derbouka.

Les artistes d'Erkiz Hip Hop, avec leur background riche en musique urbaine et traditionnelle, cherchent d'après cette fusion à expérimenter le carrefour des genres et des disciplines ainsi qu'à montrer une des facettes inconnues de la scène tunisienne, à la fois enjouée et enragée.

Le groupe Gultrah Sound System propose du nouveau le 21 août. Porté par la voix si particulière de son leader Halim Yousfi et connu pour ses mélodies entraînantes et l'éloquence de ses paroles, Gultrah Sound System, pour ceux qui ne le connaissent pas, est une référence dans la scène musicale jeune. Ses membres sont Halim (à la guitare et au chant), Wissem Ziadi (au violon et au chœur), Malek Ben Halim (aux percussions et au chœur), Amine Nouri (à la batterie, aux percussions et au chant), Chiheb Ben Lakhel (à la guitare), Mourad Majoul (à la guitare), Tareq Maâroufi (à la batterie, aux percussions et au chant) et Kais Fenni (à la basse).

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.