Angola: Le pays veut profiter des technologies des énergies renouvelables d'Italie

Luanda — En tant que l'un des leaders en Europe, l'Angola entend profiter de l'innovation technologique italienne sur les énergies renouvelables pour les exploiter dans le pays, a déclaré samedi à Luanda le vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie Angola-Italie, Hélder Cardoso.

S'adressant à l'Angop à la fin d'un séminaire en ligne sur les énergies renouvelables, promu par cette institution, le responsable a fait savoir qu'il existait des entreprises italiennes avec des projets intéressants sur les énergies solaire, éolienne et hydraulique.

Hélder Cardoso a déclaré que les énergies renouvelables avaient un impact énorme, en particulier sur l'environnement, raison pour laquelle l'Angola profitera donc du «savoir-faire» italien pour faire la différence.

Il a ajouté que cette technologie pourrait être appliquée dans des zones reculées, où il n'y a pas d'accès au réseau national d'électricité, dans les fermes, dans les industries de transformation, car le monde est aujourd'hui confronté à de graves problèmes environnementaux.

Pour cette raison, a-t-il poursuivi, l'investissement dans les énergies renouvelables devrait être une priorité pour l'exécutif de tous les pays, car il s'agit d'une protection de l'environnement, qui permet la longévité des générations futures.

Il a rappelé qu'en 2019, lors de la visite en Angola du Président italien Sergio Mattarella, un protocole d'accord avait été signé entre le ministère des Finances et une institution bancaire italienne, d'un montant de 300 millions de dollars US, qui comprend des investissements dans les énergies renouvelables.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.