Tunisie: Soldes d'été - Une opportunité pour renouveler sa garde-robe

25 Juillet 2020

Dans quelques jours, la saison des soldes estivale démarrera.

Les boutiques de prêt-à-porter s'apprêtent à afficher des réductions sur leurs articles de la nouvelle collection dans l'attente d'une clientèle à la recherche de la perle rare.

Comment les Tunisiens se sont-ils préparés pour concilier entre les achats de nouvelles fringues et les dépenses estivales ? Nous avons collecté quelques témoignages de personnes qui s'apprêtent à profiter de la saison des soldes sans se ruiner.

Khouloud est une jeune étudiante qui poursuit ses études en première année master. Elle travaille depuis quelques années dans un centre d'appels et elle arrive à concilier parfaitement entre son travail et ses études. Elle ne rate aucune occasion pour renouveler sa garde-robe avec des pièces super tendance.

Pour ce faire, Khouloud consacre chaque mois une petite somme d'argent pour la dépenser dans les magasins de prêt-à-porter lors de la saison des soldes.

«Accro du shopping»

«Comme chaque année, je fais des épargnes pour pouvoir profiter de la saison des soldes et avoir de nouvelles pièces dans mon dressing. En effet, je consacre généralement un budget de plus de trois cents dinars pour des achats de nouveaux vêtements. Je ne raterai pas cette occasion, comme d'accoutumée pour chercher les perles rares dans les boutiques de prêt-à-porter. En général, je fais un petit tour durant la première journée des soldes sans rien acheter. Je retournerai par la suite pour chercher la pièce qui me va et qui soit à prix cassé », témoigne Khouloud.

Et de renchérir : «Je suis accro au shopping et adepte de nouvelles pièces ultra-tendance et qui se vendent à prix raisonnable. Durant la période des soldes, je profite pour parcourir les différents magasins afin de trouver les tenues qui me vont. Exceptionnellement cette année, on reprend les examens au mois de septembre prochain et j'aimerai bien garnir ma garde-robe avec de nouvelles pièces pour la rentrée ».

Quant à Mme Mouna, enseignante à la faculté, elle explique que la période des soldes est pour elle une bonne occasion pour se procurer de nouveaux vêtements pour ses enfants et pour elle. L'enseignante a consacré un budget de 500 dinars pour quelques pièces dénichées dans les soldes. Pour pouvoir être toujours à la pointe de la mode, Mme Mouna s'oriente également à la friperie, car c'est là où elle trouve des pièces à prix cassé et qui sont également tendance. «Pour pouvoir renouveler mon dressing, je déniche souvent des pièces dans la friperie et je me contente uniquement de chercher de nouveaux articles lors de la période des soldes pour créer de nouvelles tenues tendance».

La période des soldes estivales est pour certaines personnes une bonne opportunité pour se procurer de nouvelles pièces afin de bien démarrer l'année universitaire et scolaire prochaine. D'autres ne sont pas très motivés pour faire du shopping et parcourir les boutiques qui affichent des réductions importantes, car ils pensent que les soldes ne seront pas intéressants, qu'il n'y aura pas de nouvelle collection (vu la crise sanitaire) et ils préfèrent se contenter de ce qu'ils ont actuellement dans leurs garde-robe sans penser à la changer.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.