Soudan: Communiqué du Front Révolutionnaire sur la nomination des gouverneurs

Khartoum — Le Conseil Présidentiel du Front Révolutionnaire a publié un communiqué dans lequel il a annoncé son approbation conditionnelle sur la nomination des gouverneurs civils, en faisant allusion aux défis qui ont accompagné la sélection des gouverneurs et a appelé à une révision urgente pour réduire les tensions dans les Etats.

Le Front Révolutionnaire a déclaré que son approbation conditionnelle de la nomination des gouverneurs civils répondait au désir du peuple pour un État civil.

Le communiqué a indiqué que le Front Révolutionnaire était conscient depuis le début des défis rencontrant la nomination des gouverneurs civils, il a donc souligné l'importance de mener des consultations approfondies avec les partenaires de la révolution et d'adopter des critères clairs dans le choix des gouverneurs civils, à la tête desquels l'intégrité, la compétence, les capacités scientifiques et administratives, l'acceptation populaire et l'éloignement de la partisannerie flagrante.

Le Front Révolutionnaire a également appelé à une représentation équitable des femmes et à garantir l'implication des communautés locales dans le processus de sélection, ajoutant que l'échec de prendre ces critères en considération faisait du processus de nomination des gouverneurs civils une place de discorde et créait un état de rejet et une division sociétale sévère, chose qui nécessitait de procéder à des révisions sérieuses pour réduire la tension dans les États où la population n'a pas accepté le gouverneur nommé.

Le Front Révolutionnaire a appelé toutes les forces politiques à élever l'intérêt suprême du pays au détriment des gains partisans étroits.

Il a déclaré que la nomination des gouverneurs civils est une mesure temporaire en attendant la signature de l'accord de paix, selon laquelle le gouvernement sera reformé et les gouverneurs seront nommés afin de répondre aux exigences de la paix.

Par ailleurs, le Front Révolutionnaire a affirmé que le processus de paix dans ses conclusions et que les parties aux négociations sont sur le point de parvenir à un accord de paix qui met fin aux malheurs de la guerre et contribue à assurer la sécurité, la stabilité et le développement.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.